Description

La polio, aussi connue sous le nom de poliomyélite, est une affection virale hautement infectieuse. Bien que la plupart des pays du monde aient réussi à éradiquer la polio, cette affection existe toujours dans certaines parties de l'Afrique et de l'Asie du Sud. On la retrouve en particulier dans les zones où les installations de traitement et d'assainissement des eaux sont inexistantes ou mal entretenues.

Bien que les enfants âgés de moins de 3 ans représentent plus de la moitié de tous les cas, la polio peut toucher les personnes de tout âge.

Selon l'Organisation panaméricaine de la santé, la polio est éradiquée du Canada depuis 1994. L'Organisation mondiale de la santé met actuellement sur pied un plan visant à aider à éliminer cette affection à l'échelle mondiale. Grâce au vaccin, il est possible d'enrayer la propagation de la polio et de l'éliminer complètement chez l'humain. En 1988, on comptait plus de 125 pays où la polio était à l'état endémique; au début de 2006, ce nombre est tombé à 4, et le nombre de cas signalés a diminué, passant de quelque 350 000 en 1988 à 416 en 2013.

Causes

La polio est causée par une infection due au poliovirus. Ce virus est hautement contagieux et se transmet par l'intermédiaire de la nourriture et de l'eau contaminées par les matières fécales (excréments) des personnes infectées. Il peut s'écouler 4 à 21 jours avant que les symptômes n'apparaissent et une personne infectée peut transmettre le virus à une autre, même avant l'apparition de symptômes.

L'infection par la polio survient lorsque le virus pénètre dans le corps par la bouche, se multiplie dans la gorge et dans l'intestin, et se propage par l'intermédiaire du sang au système nerveux central. À ce stade, le virus attaque les cellules nerveuses, ce qui peut entraîner une paralysie.

Symptômes et Complications

La polio est une maladie grave qui peut causer une paralysie chez moins de 1 % des personnes infectées (poliomyélite paralytique). Cependant, la plupart des personnes ne tombent pas malades. Dans un faible pourcentage de cas, l'affection provoque des symptômes de type grippal, mais n'entraîne pas une paralysie (polio non paralytique).

La polio non paralytique provoque l'apparition de symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe. La personne atteinte peut avoir un mal de gorge, de la fatigue, des nausées, de la diarrhée, de la fièvre, ou des vomissements. Dans la plupart des cas, les symptômes de la polio non paralytique disparaissent en quelques jours, mais certaines personnes développent une méningite, affection au cours de laquelle l'enveloppe du cerveau s'infecte. La méningite peut être fatale, si elle n'est pas soignée à temps.

Lorsqu'une personne présente une polio paralytique, les symptômes sont plus importants. Au fur et à mesure que le virus se répand dans les nerfs, il détruit les nerfs qui contrôlent les muscles. Cette infection peut devenir fatale si le cerveau et les organes du système respiratoire sont touchés.

Diagnostic

Le médecin peut penser qu'une personne est atteinte de la polio si elle présente des symptômes liés à cette affection, comme la raideur du cou et du dos, les difficultés respiratoires, ou la nausée. C'est particulièrement vrai pour les personnes qui viennent d'une zone à risques élevés ou pour celles qui n'ont pas été vaccinées contre la polio. Afin de pouvoir confirmer le diagnostic, le médecin fera des prélèvements de gorge, de matières fécales et du liquide entourant le cerveau ainsi que de la moelle épinière.

Traitement et Prévention

Comme il n'existe pas de traitement pour soigner la polio, on utilise principalement un traitement de soutien. L'objectif principal du traitement est d'améliorer la récupération possible de la personne touchée. Ce type de traitement vise à minimiser l'inconfort et à prévenir les complications pendant que la personne récupère. Le traitement de soutien comprend, entre autres, des médicaments pour les symptômes de la polio, un respirateur pour aider la personne à respirer, un programme d'exercice et un régime alimentaire bien équilibré.

La polio n'est pas une affection qu'il est possible de soigner, mais dans la plupart des cas, elle est évitable. La vaccination contre la polio est la forme la plus efficace de prévention. Les programmes de vaccination de l'enfance protègent la population du Canada contre l'infection par le poliovirus.

Santé Canada vous recommande de parler à votre médecin de famille avant de voyager à l'étranger, puisque vous pourriez vous rendre dans une zone à risques élevés. Le fait de vous faire vacciner avant de partir pourra vous protéger pendant votre voyage, surtout si vous n'avez jamais été vacciné contre la polio avant.