Description

Le pied bot varus équin congénital, appelé couramment pied bot, est une malformation du pied dans laquelle le pied est tourné en dedans et les orteils pointés vers le bas. Chaque année cette malformation touche environ 1 nouveau-né sur 1 000 aux États-Unis. Son incidence est plus élevée chez les garçons. Cette malformation peut se manifester dans un pied ou les deux; 30 % à 50 % des enfants qui en souffrent en sont atteints aux deux pieds.

On retrouve parfois cette malformation dans la même famille. Si un enfant d'une famille est atteint d'un pied bot, la possibilité qu'un autre enfant ait la même malformation atteint 10 %.

Causes

On ne connaît pas la cause exacte du pied bot. Une anomalie des tendons et des ligaments du pied entraîne une structure et une position anormale du pied. Les os de certains enfants peuvent également être anormaux pour ce qui est de la forme, de la taille ou de la position. On pense qu'il y a peut-être un lien avec le tabagisme de la mère au cours de la grossesse.

Si le pied est mal positionné dans l'utérus au cours de la grossesse, il se peut qu'il ne grandisse pas selon la forme normale, mais en général, on ne considère pas cela comme un « vrai » pied bot.

Dans de rares cas, le pied bot peut être associé à une malformation spinale, comme le spina bifida ou d'autres maladies neuromusculaires; cependant, dans ces cas, le pied est généralement plus déformé.

Symptômes et Complications

Il est très facile de diagnostiquer un pied bot. Les caractéristiques de base sont les suivantes :

  • resserrement du tendon d'Achille (ligament du talon);
  • bout du pied tourné en dedans;
  • orteils pointés vers le bas;
  • repos du pied sur le bord externe;
  • forme anormale du pied;
  • rigidité et autres modifications des mouvements du pied.

Le pied de certains enfants peut présenter une voûte plus importante que la normale. Le pied et le mollet du côté atteint sont plus petits que la normale.

Il ne faut pas oublier que, bien que cette malformation ne provoque aucune douleur à la naissance, la situation du pied bot peut empirer avec le temps. Si cette malformation n'est pas soignée, l'enfant commencera à marcher sur le bord extérieur du pied et des orteils. Cette façon de marcher anormale provoque un durcissement de la peau, et des cors et des ulcères se développent le long du bord extérieur du pied. Le port de chaussures est difficile et au fil du temps l'affection peut avoir un effet disgracieux et invalidant.

Diagnostic

Le pied bot est diagnostiqué à la naissance, mais on peut aussi le diagnostiquer plus tôt, au cours de la grossesse, lors de l'échographie.

Bien que le pied bot puisse être diagnostiqué par un seul examen physique, votre médecin peut aussi demander des radiographies du pied, afin d'évaluer la position des os et de déterminer s'il y a une anomalie osseuse. Un examen physique complet est effectué pour éliminer la présence éventuelle d'autres maladies spinales ou musculaires.

Traitement et Prévention

L'objectif du traitement est de rendre le pied bot fonctionnel, non douloureux, et stable, en particulier pour la marche. Un chirurgien spécialisé en orthopédie pédiatrique et connaissant bien ce problème, sera sans doute la meilleure personne pour traiter cette malformation. Plus le traitement commence tôt, meilleures sont les chances de réussite.

Le traitement non chirurgical comprend la manipulation du pied pour corriger sa position, puis la pose d'un plâtre ou d'une attelle pour le maintenir en place. En général, cette intervention se fait dans les 2 à 3 jours qui suivent la naissance. Le plâtre est appliqué des orteils jusqu'à la région juste au-dessus ou au-dessous du genou et il est changé chaque semaine jusqu'à ce que la difformité soit adéquatement corrigée. Une libération fréquente de la tension sur le tendon d'Achille est nécessaire à une correction complète de la difformité. Votre médecin évaluera régulièrement ce traitement. Dans la plupart des cas, cela prend 6 semaines pour savoir si le traitement a réussi. Une radiographie permet également de confirmer la réponse au traitement.

Lorsque ce traitement est effectué par un médecin qui connaît bien le problème, il réussit pour environ 90 % des enfants ayant un pied bot. Il peut être nécessaire de porter des chaussures spéciales ou une orthèse pour s'assurer que les muscles ne tirent pas le pied vers l'arrière dans sa position initiale de pied bot. L'enfant peut utiliser ce genre de système jusqu'à ce qu'il ait 2 ou 3 ans.

La chirurgie est pratiquée pour corriger la position anormale des tendons, des ligaments et des articulations. Cela peut comprendre aussi le déplacement des tendons dans une bonne position pour obtenir le meilleur fonctionnement. Heureusement, il est maintenant très rare qu'on ait à recourir à une intervention chirurgicale pour corriger un pied bot (à l'exception d'une libération simple du tendon d'Achille). Ce type d'intervention chirurgicale nécessite un séjour de 2 à 3 jours à l'hôpital. Après la chirurgie, un plâtre est installé pour maintenir le pied dans la bonne position et il doit être gardé pendant 10 à 12 semaines. Une fois que le plâtre a été enlevé, des attelles sont utilisées pendant la journée. Une fois que l'enfant commence à marcher, l'utilisation des attelles est réduite petit à petit.

Il n'existe aucun consensus clair pour savoir quand opérer et quel type d'opération effectuer. La plupart des chirurgiens orthopédiques préfèrent opérer lorsque l'enfant est âgé de 6 mois, mais d'autres préfèrent attendre que l'enfant ait entre 9 et 12 mois.

Si les anomalies osseuses persistent, il pourra être nécessaire d'effectuer une opération chirurgicale lorsque l'enfant sera plus âgé. Il est possible de pratiquer une ostéotomie (section de l'os), lorsque l'enfant a atteint l'âge de 5 ans, ou une arthrodèse (fusion et stabilisation des os) lorsque l'enfant est âgé d'au moins 10 ans. Certains enfants n'ont besoin que d'une seule intervention chirurgicale.

La physiothérapie représente toujours une partie importante du traitement. Elle peut commencer dès que l'enfant est âgé de 3 mois. Le thérapeute effectue des manipulations sur le pied mal formé et peut le bander. Cela peut parfois suffire dans les cas légers. Les parents peuvent apprendre ces techniques et continuer le traitement à domicile.

La plupart des enfants répondent bien à un traitement précoce. Si le traitement non chirurgical est retardé, il peut ne pas être aussi efficace, mais il est habituellement effectué. Les techniques modernes faisant appel à des plâtres sont associées à un fort taux de succès, même pour les enfants moins jeunes. Un certain degré de déformation pourrait persister. Le pied et le mollet du côté touché souvent rester plus petits que la normale.

Comme on ne connaît pas encore la cause exacte d'un pied bot, il n'existe aucune mesure préventive particulière. Cependant, on recommande une surveillance régulière de l'enfant jusqu'à ce qu'il ait atteint l'âge adulte. Environ 20 % des enfants atteints de cette malformation voient leur pied bot réapparaître, en général au cours des 2 à 3 premières années de leur vie. La réapparition du problème est souvent plus difficile à corriger. Votre médecin pourra aussi vous recommander de faire porter à votre enfant des chaussures correctives et des orthèses jusqu'à ce qu'il soit plus âgé. Mais, lorsque le traitement commence tôt, la plupart des enfants peuvent bénéficier d'une vie active normale.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Pied-bot