Description

Un oignon est constitué par le renflement de l'articulation et des tissus mous qui se trouvent à la base du gros orteil. L'augmentation de taille amène le gros orteil à faire davantage saillie sur le côté et elle force le gros orteil à se recourber vers l'intérieur plus près des autres orteils. Les oignons ne causent que peu ou pas de douleur à certaines personnes. Au Canada, les femmes sont 10 fois plus susceptibles d'avoir des oignons que les hommes.

Le traitement de l'affection pour empêcher qu'elle ne s'aggrave nécessite le port de chaussures appropriées, le soutien de la partie affectée du pied et l'utilisation d'analgésiques au besoin. Il se peut que les personnes dont les oignons provoquent des symptômes plus marqués aient besoin de traitements plus spécifiques comme une intervention chirurgicale.

Causes

Certaines personnes contractent des oignons à cause du port de chaussures mal ajustées (en particulier les souliers à talons hauts et ceux qui sont trop étroits à l'avant). Les oignons d'autres personnes sont causés par des facteurs indépendants de leur volonté. Ce pourrait être :

  • des antécédents familiaux d'un type de pied où des oignons sont susceptibles de se développer,
  • des troubles neuromusculaires,
  • des affections touchant les articulations (par ex. l'arthrite),
  • une grave blessure au pied,
  • des déficiences de naissance,
  • les problèmes qui affectent la démarche d'une personne (par exemple inversion des chevilles).

Symptômes et Complications

Les oignons peuvent ne pas causer de douleur quand ils apparaissent. Mais, lorsque le gros orteil commence à se tourner vers les autres orteils, il se produit habituellement de la rougeur, de la douleur, de l'enflure et de la douleur à la pression dans la région entourant l'articulation. Il est possible que la gêne provienne de la pression à l'intérieur de l'articulation ou de la pression de la chaussure sur l'oignon. Alors que l'orteil touché se recourbe plus près des autres orteils, ceux-ci peuvent également devenir douloureux.

Parmi les complications imputables aux oignons, on retrouve les cors, les durillons, les orteils en marteau et les ongles incarnés. Parmi les autres complications, on retrouve l'irritation des nerfs voisins de l'oignon. Une friction excessive de l'oignon sur la chaussure peut provoquer des changements de la peau qui se traduiront par des cors et des durillons. L'orteil en marteau est une déformation de l'orteil qui se trouve immédiatement à côté du gros orteil. Un orteil en marteau est légèrement surélevé et il pointe vers le haut à partir de la base et vers le bas à l'extrémité de l'orteil. Les ongles incarnés peuvent être le résultat de l'augmentation de la pression du gros orteil sur les autres orteils. La personne touchée par l'oignon peut ne pas pouvoir aussi bien bouger l'articulation touchée. L'irritation des nerfs se traduira par une sensation de brûlure ou par une diminution de la sensation générale.

Diagnostic

L'examen de la région affectée du pied est le meilleur moyen de découvrir un oignon. Si la forme caractéristique d'un oignon est présente, c'est le premier indice qu'un problème existe. Il se peut également que le médecin examine la forme de votre jambe, votre cheville et votre pied alors que vous êtes debout, et qu'il vérifie l'amplitude des mouvements de votre orteil et de vos articulations en vous demandant de bouger vos orteils dans différentes directions. Un examen plus approfondi à l'aide de radiographies en position debout aidera votre médecin à examiner la structure même de l'os composant l'articulation et à constater la gravité du problème.

Un médecin vous posera peut-être des questions sur les chaussures que vous portez, les sports et les activités que vous pratiquez (le ballet, par exemple), et si vous avez récemment subi une blessure. Ces renseignements aideront à déterminer votre traitement.

Traitement et Prévention

La détection et le traitement des oignons peuvent permettre de soulager plusieurs des symptômes associés à cette affection. Les médecins envisagent souvent la nécessité d'un traitement non-chirurgical ou chirurgical. La décision est basée sur la gravité des symptômes. Comme les oignons augmentent souvent d'importance avec le temps, la détection et le traitement approprié sont très importants.

Voici certaines des méthodes non chirurgicales permettant d'atténuer les symptômes associés aux oignons :

  • l'application de coussinets ou de ruban sur la région endolorie,
  • la prise de médicaments pour soulager la douleur et l'inflammation,
  • des séances de physiothérapie pour réduire la douleur et les symptômes associés (par exemple, ultrasons, bains tourbillons, mobilisation de l'articulation),
  • la fixation d'une orthèse sur mesure pour améliorer le mouvement et la stabilité du pied,
  • le port de souliers confortables et bien ajustés sans être trop serrés (si vos souliers étaient ajustés, mais qu'ils sont maintenant trop serrés autour de l'oignon, il vous sera peut-être possible de les faire étirer à cet endroit),
  • l'utilisation d'une attelle spéciale la nuit pour réduire l'angle auquel l'orteil pointe vers les autres orteils;
  • l'application topique d'une crème antidouleur ou anti-inflammatoire.

Lorsque les méthodes non chirurgicales n'ont pas donné le soulagement voulu, il se peut que la chirurgie s'avère nécessaire. Au cours de la chirurgie, le médecin retirera le tissu ou l'os de la région où l'oignon se trouve et il tentera de redresser le gros orteil et il peut fusionner les os de l'articulation touchée.

La meilleure protection contre le développement d'oignons est de protéger vos pieds et d'en prendre soin tous les jours. Évitez de porter des souliers serrés et étroits. Limitez votre port de souliers à talons hauts. Portez des chaussures confortables et gardez un espace adéquate entre votre orteil le plus long et le bout du soulier. Un traitement pour les arches plantaires très plates ou très arquées (si vous ressentez des symptômes) donnera le soutien approprié à vos pieds et vous aidera à conserver votre stabilité et votre équilibre.