Description

Le molluscum contagiosum est une infection commune de la peau causée par un virus. L'infection provoque l'apparition sur la peau de petites bosses (papules) de couleur chair dont le centre est affaissé.

L'infection est plus commune sous les climats chauds et humides, en particulier lorsque les personnes vivent dans des conditions de surpeuplement, mais elle peut se produire partout dans le monde. Les enfants de 1 à 10 ans sont touchés le plus fréquemment. Il s'agit d'une infection cutanée de légère intensité et rarement grave, mais elle peut être plus grave pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Sans traitement, le molluscum contagiosum disparaît typiquement en moins d'un an. Il se peut toutefois qu'on recommande un traitement pour empêcher la transmission de l'infection.

Causes

Le molluscum contagiosum est une infection cutanée causée par un poxvirus. Ce virus est transmis de personne en personne par le contact avec la peau affectée ou par contact sexuel lorsque la région génitale est touchée. Le virus peut également survivre de façon temporaire sur certaines surfaces (par ex. les serviettes, les débarbouillettes, les vêtements, les jouets et les poignées de porte) et être transmis aux personnes qui touchent ces surfaces.

Si vous êtes infecté par ce virus et que vous touchez ou grattez la zone touchée, vous pouvez le transmettre à d'autres parties de votre corps en les touchant ou en les grattant.

Symptômes et Complications

Le molluscum peut apparaître n'importe où sur la peau, sauf sur les paumes et la plante des pieds. On le retrouve le plus fréquemment sur le visage, les paupières, le cou, le tronc, les bras et les cuisses. Les lésions sont habituellement des bosses surélevées (papules) de couleur chair ou rose dont le centre est affaissé. Les lésions sont habituellement petites – environ 1 mm à 5 mm de diamètre.

Le molluscum contagiosum est rarement associé à des complications. En général, les infections bactériennes secondaires causées par le grattage représentent la complication la plus fréquente. Jusqu'à 10 % des personnes qui ont des lésions de molluscum auront l'eczéma autour des lésions. Bien que la plupart des infections disparaissent sans laisser de cicatrices, quelques personnes peuvent en conserver après la disparition de l'infection.

Diagnostic

Il n'existe pas de test sanguin pour le molluscum contagiosum. Votre médecin examinera les lésions cutanées et il évaluera vos symptômes pour établir un diagnostic précis. S'il n'est pas sûr que les lésions sont celles du molluscum contagiosum, il se peut qu'il retire du liquide de certaines lésions afin d'envoyer celui-ci à un laboratoire pour un examen microscopique.

Traitement et Prévention

L'une des meilleures façons de prévenir les infections, notamment le molluscum contagiosum, est de se laver les mains fréquemment en utilisant une technique appropriée. Si vous êtes infecté, n'oubliez pas qu'il s'agit d'une infection de légère intensité dont votre corps se débarrasse typiquement en quelques mois sans traitement. Toutefois, certaines lésions peuvent persister jusqu'à 2 à 3 ans.

Les conseils suivants peuvent aider à empêcher la propagation de l'infection à d'autres parties de votre corps et à d'autres personnes :

  • Pratiquez une bonne hygiène des mains et lavez-les régulièrement.
  • Ne pincez et ne grattez pas les bosses. Non seulement cela aide-t-il à prévenir la transmission du virus, mais cela aide également à réduire le risque de contracter une infection secondaire.
  • Lorsque c'est possible, recouvrez les papules. Recouvrez la région infectée avec un pansement (de préférence imperméable) ou avec un vêtement. Lorsqu'il n'y a aucun risque de transmettre l'infection à d'autres personnes, enlevez les pansements pour permettre à la peau de respirer.
  • Si l'infection touche la région génitale, évitez les contacts sexuels jusqu'à ce que vous ayez consulté votre médecin.
  • Ne partagez pas vos articles personnels (par ex. les serviettes, les vêtements et les équipements sportifs).

Comme cette infection disparaît habituellement spontanément, il se peut que votre médecin ne recommande pas de traitement autre que les stratégies mentionnées précédemment pour prévenir sa transmission. Selon votre âge et votre risque de propager l'infection, votre médecin pourra discuter de plusieurs options de traitement pour vous. Parmi celles-ci, on pourra retrouver :

  • le gel des excroissances (bosses) (cryothérapie);
  • l'élimination du liquide contenu dans les bosses (curetage);
  • l'élimination des excroissances en utilisant un traitement au laser;
  • l'utilisation de crèmes prescrites par votre médecin pour application sur la région infectée;
  • la prise de médicaments par voie orale.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Molluscum-Contagiosum