Description

La maladie fibrokystique du sein, une affection qui cause une douleur au niveau du sein, la formation de kystes et de nodules non cancéreux du sein, touche de nombreuses femmes. Elle est aussi connue sous le nom de modifications fibroglandulaires, modifications fibrokystiques, mastite kystique chronique, dysplasie mammaire ou maladie bénigne du sein. La maladie fibrokystique du sein n'est pas vraiment une maladie, mais plutôt une affection qui touche généralement les femmes entre 25 ans et 50 ans. Elle peut aller de pair avec la découverte d'un ou de plusieurs nodules dans les deux seins.

En grande majorité (près de 85 % des cas), les nodules du sein ne sont pas de nature maligne, c'est-à-dire qu'ils sont non cancéreux. Toutefois, certains peuvent l'être. Par conséquent, lorsqu'une femme décèle la présence d'un nodule, elle doit le faire examiner par son médecin. La plupart des femmes présentent une texture nodulaire des seins, généralement sur la partie supérieure-externe. Cette texture nodulaire est courante et ne signifie pas que la femme présente un risque plus élevé de développer un cancer du sein.

À part l'inconfort occasionnel, si le nodule du sein n'est pas cancéreux, il n'est pas considéré comme dangereux. Bien que des études antérieures aient fait état d'un risque plus élevé de cancer du sein chez les femmes présentant des nodules, des études récentes ont montré que la plupart des modifications fibrokystiques n'impliquent pas un risque plus élevé de cancer du sein.

Causes

De nombreux nodules du sein sont en fait des kystes, c'est-à-dire des poches remplies de liquide, susceptibles d'augmenter de volume à la fin du cycle menstruel de la femme, quand son corps retient plus de liquide. Cependant, tous les nodules du sein ne sont pas des kystes. Certains peuvent également être des tumeurs bénignes appelées adénofibromes (affection qui touche généralement des femmes plus jeunes). Les nodules des seins peuvent aussi être causés par des infections ou traumatismes importants, ou résulter d'une tumeur formée par les tissus graisseux (lipome), ou encore d'une obstruction d'un canal galactophore (papillome intracanalaire). Aucune de ces affections n'est maligne ou cancéreuse.

Nul ne connaît l'origine des kystes. Ils disparaissent généralement après la ménopause, ainsi on suppose qu'ils sont associés à la production d'hormones féminines.

Symptômes et Complications

Les signes et les symptômes de la maladie fibrokystique du sein comprennent :

  • un ou plusieurs nodules aux seins, douloureux ou non;
  • un écoulement par le mamelon;
  • une sensibilité du sein.

Certains kystes sont très petits, mais d'autres peuvent être aussi gros qu'un œuf de poule. Sous l'effet d'une pression, les grands kystes peuvent légèrement changer de forme et être déplacés un peu sous la peau.

La plupart des adénofibromes présentent un aspect ferme et lisse, sont caoutchouteux au toucher et possèdent une forme bien définie. Ils ont également tendance à se déplacer sous la peau.

Diagnostic

En cas de nodule aux seins, la principale préoccupation du médecin est de s'assurer qu'il n'est pas cancéreux.  Si la patiente ne présente qu'un nodule unique ressemblant au toucher à un kyste, le médecin peut tenter de l'aspirer en retirant le liquide du kyste à l'aide d'une aiguille fine. Cette opération est habituellement effectuée dans le cabinet du médecin ou à l'aide d'une ponction échoguidée. La plupart des femmes peuvent subir cette intervention sans même une anesthésie locale. Lorsqu'il est possible de retirer le liquide du nodule par aspiration, ce dernier doit normalement disparaître et ne plus réapparaître indiquant que c'était bien un kyste. Si le liquide contient du sang ou semble anormal de quelque manière que ce soit, un échantillon sera envoyé à un laboratoire pour analyse.

Si un nodule ne semble pas être un kyste ou si aucun liquide ne peut en être extrait, le médecin demandera une mammographie, ou radiographie spécifique du sein. On peut également utiliser l'échographie, car cette technique s'avère souvent efficace pour diagnostiquer les nodules du sein.

Si l'échographie montre une région solide plutôt qu'un kyste creux, la prochaine étape est habituellement la biopsie. Cette procédure consiste à prélever chirurgicalement un échantillon tissulaire du nodule pour l'examiner au microscope. Les biopsies par ponction ont aujourd'hui de plus en plus tendance à remplacer les biopsies chirurgicales, qui enlèvent entièrement le nodule et sont généralement réalisées sous anesthésie locale ou générale à l'hôpital.

Traitement et Prévention

Il existe des médicaments permettant de traiter l'inconfort causé par les nodules du sein. Les analgésiques légers comme l'AAS* (acide acétylsalicylique) ou l'ibuprofène sont généralement assez efficaces. Par ailleurs, un soutien-gorge bien ajusté fournissant un bon support aux seins pourrait également avoir un effet positif. Le soutien-gorge peut également être porté la nuit. Certaines femmes prétendent que la vitamine E aide, mais il n'existe aucune véritable preuve de l'efficacité de ce type de traitement. D'autres femmes trouvent que les compresses chaudes, les sacs de glace et le massage doux procurent un soulagement.

Si les médicaments ne soulagent pas cette affection, le médecin pourra choisir de traiter les kystes du sein en aspirant le liquide. Si le kyste subsiste et continue de provoquer un inconfort, il pourra être enlevé chirurgicalement. D'autres nodules du sein peuvent également être enlevés chirurgicalement.

Une alimentation appropriée peut également jouer un rôle dans le traitement des nodules du sein. Les femmes qui fument ou qui boivent des boissons contenant de la caféine sont invitées à réduire ou à arrêter leur consommation. Bien que cela ne constitue pas une preuve concluante, certaines femmes ont fait état d'une diminution de la taille de leurs nodules après avoir cessé de fumer ou de prendre de la caféine.

Il est extrêmement important de s'auto-examiner les seins régulièrement. La Société canadienne du cancer recommande aux femmes de tous les groupes d’âge de se familiariser avec leurs seins afin de savoir ce qui est normal pour elles et d’informer leur médecin de tout changement constaté. L’auto-examen des seins n’est plus recommandé pour les femmes de 40 à 74 ans qui ne sont pas exposées à un risque élevé de cancer du sein; en effet, les études ont démontré que ce type de dépistage n’est pas nécessaire. Cependant, les femmes âgées de 40 à 49 ans devraient discuter avec leur médecin du risque de cancer du sein et de la nécessité d’avoir une mammographie. Enfin, les femmes de 50 à 69 ans devraient avoir une mammographie tous les 2 ans.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.