Description

La maladie de Lyme est une maladie provoquée par une bactérie nommée Borrelia burgdorferi, qui est transmise par la piqûre d'une tique infectée. La bactérie est habituellement transportée par des oiseaux, des souris, des écureuils et d'autres petits animaux. Les tiques deviennent infectées par la bactérie quand elles se nourrissent d'un animal contaminé. La bactérie peut être transmise aux humains lorsqu'ils sont mordus par une tique infectée. Dans des circonstances normales, la maladie de Lyme ne peut pas se transmettre d'un être humain à l'autre. Les animaux de compagnie (chats et chiens) peuvent aussi contracter la maladie de Lyme, mais ils ne semblent pas contaminer les êtres humains. Ils peuvent toutefois apporter les tiques infectées chez vous.

Il se peut que vous entriez en contact avec une tique en vous frottant tout simplement contre des feuillages. Le risque de contact est accru au cours de la période qui s'étend du début du printemps à la fin de l'automne. L'hiver n'offre pas toujours une protection contre les tiques si la température est égale ou supérieure à 4 °C et s'il n'y a pas de neige. Il importe de noter que toutes les tiques ne sont pas porteuses de la maladie de Lyme et que le risque de contracter la maladie de Lyme est grandement réduit si on enlève la tique dans les 24 à 36 heures qui suivent sa fixation.

Causes

La maladie de Lyme est transmise aux humains par la morsure de certains types de tiques qui sont infectées par une bactérie nommée Borrelia burgdorferi. Les tiques, qui se nourrissent de sang, sont à peu près de la taille d'une graine de sésame (3 mm à 5 mm de longueur) et la couleur de leur corps varie entre le rouge et le brun. Au fur et à mesure de l'ingestion de sang, les tiques peuvent augmenter leur volume jusqu'à 8 fois leur taille originale. Au Canada, il y a 2 espèces principales de tiques qui transmettent la maladie de Lyme :

  • la tique du chevreuil (tique à pattes noires), dont la présence a été documentée dans certaines parties du sud-est du Québec, du sud et de l'est de l'Ontario ainsi que dans le sud-est et centre-sud du Manitoba et dans certaines parties de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. Elle a également été retrouvée sur des humains et des animaux de compagnie d'autres régions où l'on ne pensait pas que la tique s'était établie;
  • la tique occidentale à pattes noires, que l'on peut retrouver dans certaines parties du sud de la Colombie-Britannique.

Les tiques peuvent également être transportées vers d'autres parties du Canada par des oiseaux migrateurs.

Les symptômes de la maladie de Lyme n'apparaissent quelquefois pas avant un mois. Dans ces situations, il peut s'avérer difficile de dire si la maladie a été contractée dans les environs et il est important de poser des questions sur les antécédents de voyage.

Symptômes et Complications

On peut souvent décrire les symptômes de la maladie de Lyme comme se produisant en 3 stades, même si les personnes infectées ne font pas toutes l'expérience des 3 stades.

Stade 1
Le symptôme classique, et souvent le premier symptôme de la maladie de Lyme, est une éruption cutanée appelée erythema migrans (EM),
que constatent près de 80 % des personnes infectées. Cette éruption cutanée caractéristique peut apparaître aussi précocement que 3 jours après la morsure d'une tique, mais elle peut parfois ne pas apparaître avant un mois. L'éruption cutanée commence habituellement à l'emplacement de la piqûre et prend souvent l'apparence d'une cible. Certains des symptômes de la maladie de Lyme se retrouvent également avec d'autres maladies comme l'influenza (grippe). Parmi les symptômes semblables à ceux de la grippe, on retrouve : de la fatigue, des maux de tête, des frissons et de la fièvre, de la douleur musculaire et articulaire et la présence de ganglions lymphatiques enflés. Si les symptômes initiaux de la maladie de Lyme sont négligés, il se peut que le stade suivant de la maladie persiste pendant plusieurs mois.

Stade 2
Parmi les symptômes susceptibles de se produire au cours du deuxième stade de la maladie, on retrouve une faiblesse ou une fatigue extrême, de la douleur et une raideur articulaires intenses, des maux de tête, de la faiblesse au niveau des muscles du visage, une irritation des yeux, des éruptions cutanées et une irrégularité du rythme cardiaque. Si la maladie continue à progresser, elle entrera dans un troisième stade.

Stade 3
Les symptômes de ce stade peuvent comprendre de l'arthrite à long terme et certains symptômes neurologiques, notamment des maux de tête, des étourdissements, des engourdissements, et même de la paralysie. Ce stade de la maladie peut durer plusieurs mois et même des années. On n'a documenté que peu de décès provoqués par la maladie de Lyme. La maladie de Lyme est toutefois susceptible de provoquer la mort d'un enfant à naître si la maladie est contractée pendant la grossesse.

Diagnostic

Un diagnostic de la maladie de Lyme est posé à partir d'une évaluation des symptômes. Le médecin tient compte de la possibilité d'une exposition récente aux tiques dans des régions qui en sont infestées. Il est possible qu'il utilise des analyses de sang pour déceler la présence d'anticorps contre les bactéries (il se peut que ces anticorps n'apparaissent pas avant 2 à 6 semaines après l'infection). Le médecin recueillera également d'autres renseignements cliniques comme les antécédents médicaux.

Traitement et Prévention

Traitement

Les antibiotiques
En général, on ne recommande pas l'utilisation systématique des antibiotiques pour prévenir la maladie de Lyme après une exposition à une tique. Toutefois, on peut utiliser des antibiotiques oraux comme la doxycycline*, l'amoxicilline, la céfuroxime et la ceftriaxone pour traiter la maladie de Lyme si une infection se développe. Si vous observez des symptômes de la maladie de Lyme, consultez votre médecin pour obtenir un traitement.

Les personnes nécessitant un traitement pour une infection d'intensité légère associée à la maladie de Lyme reçoivent habituellement un antibiotique oral pendant 2 à 4 semaines pour guérir l'infection.

Les personnes nécessitant un traitement pour une infection plus grave (par exemple en cas de symptômes neurologiques ou cardiaques) associée à la maladie de Lyme reçoivent habituellement un antibiotique intraveineux (administré dans une veine). Pour les infections persistantes, il se peut qu'un programme de traitement plus long soit nécessaire. La maladie de Lyme est plus facile à traiter lorsque le traitement est institué tôt dans la maladie.

Prévention

Vous pouvez aider à prévenir la maladie de Lyme si vous savez quoi chercher. La tique enfouit son dard dans la peau et se nourrit pendant plusieurs jours avant de se laisser tomber au sol. Si vous vous promenez dans la forêt, vous devriez porter des pantalons, des chaussettes, un chapeau et une chemise à manches longues pour réduire le risque de morsures par des tiques. Précaution supplémentaire : enfilez le bas de vos pantalons dans vos chaussettes ou placez du ruban adhésif à la jonction de vos pantalons et de vos chaussettes.

Une fois chez vous, procédez à une inspection minutieuse pour vous assurer que vous n'avez pas de tique sur vous. Si vous passez plusieurs jours en plein air dans des régions infestées par les tiques, procédez à une inspection quotidienne. Examinez bien votre peau, assurez-vous qu'aucune tique n'y est accrochée et demandez à quelqu'un d'examiner soigneusement votre cuir chevelu. Si une tique s'est déjà fixée sur vous, ne paniquez pas. Il est peu probable qu'une tique transmette l'infection si son temps d'attachement dure moins d'un jour. En effet, les tiques doivent se nourrir pendant 24 heures en vue de permettre à la bactérie de croître dans leur corps jusqu'à ce qu'elle soit en mesure de causer une infection.

Vous pouvez prendre d'autres mesures, comme :

  • éviter les régions infestées de tiques le plus possible;
  • marcher au milieu des sentiers de randonnée pédestre et essayer de ne pas frôler les hautes herbes ni les feuilles des arbres;
  • choisir des chaussures qui couvrent tout le pied plutôt que des sandales et des chaussures à bout ouvert;
  • porter des habits de couleur claire afin de repérer plus facilement les tiques qui se fixeraient sur vous;
  • vaporiser vos vêtements et la peau exposée (sauf le visage) avec un insectifuge contenant du DEET;
  • examiner vos animaux de compagnie régulièrement pour vous assurer qu'ils ne transportent pas de tiques.

Extraction de la tique

Pour retirer une tique de la peau, utilisez une pince à épiler, tenez la tique par la tête aussi près de la peau que possible et tirez lentement, mais fermement. Évitez de tordre ou d'écraser la tique lorsque vous la retirez. Ne comprimez pas le corps de la tique, car cette action pourrait accélérer le processus d'infection.

N'appliquez pas de gelée de pétrole ni d'alcool et n'utilisez pas une allumette chaude ni de vernis à ongles ni d'autres produits ou remèdes maison pour retirer la tique.

Après avoir soigneusement retiré la tique, nettoyez la région avec un antiseptique (de l'alcool, par exemple) ou avec du savon doux et de l'eau. Lavez bien vos mains à l'eau et au savon. Vous devriez demander à un médecin d'examiner les piqûres de la tique, surtout si une éruption cutanée survient ou si des symptômes semblables à ceux de la grippe se manifestent.

Si possible, essayez de conserver la tique en la plaçant dans un petit flacon ou dans un sac à fermeture par pression et glissière (utilisez un sac double). On peut envoyer la tique à un laboratoire pour des analyses plus poussées qui seraient susceptibles d'aider à diagnostiquer votre maladie si des symptômes apparaissent. Comme les tiques desséchées sont plus difficiles à identifier, mettez une serviette en papier humide dans le flacon ou le sac contenant la tique pour qu'elle ne se dessèche pas.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.