Description

L'infection par le virus Zika est une infection virale propagée par un moustique. Elle est transmise par des moustiques de l'espèce Aedes, le plus souvent Aedes aegypti et Aedes albopictus. Les moustiques de l'espèce Aedes transmettent aussi les virus de la dengue et de la fièvre chikungunya. Le moustique devient infecté quand il se nourrit du sang d'une personne déjà infectée par le virus Zika. Le moustique peut alors transmettre le virus à d'autres personnes en les piquant.

Le virus Zika peut causer une microcéphalie chez les nouveau-nés dont la mère a été infectée par le virus pendant la grossesse. La microcéphalie est une anomalie congénitale rare où la tête du bébé est plus petite que la normale, ce qui peut mener à des problèmes de développement du cerveau. L’infection par le virus Zika pendant la grossesse peut provoquer d’autres effets néfastes chez le nouveau-né, entre autres un trouble auditif ou une perturbation de sa croissance.

Des infections par le virus Zika ont été signalées depuis les années 1950 dans certaines régions d'Afrique et d'Asie, et en 2007 dans les îles du Pacifique. En 2015, le virus Zika s'est propagé à l'Amérique centrale et à l'Amérique du Sud. Toutefois, les moustiques Aedes responsables de la transmission du virus Zika ne sont pas adaptés au climat canadien. Il est donc très peu probable qu'une personne contracte l'infection au Canada. Par contre, il y a eu des cas de personnes qui étaient infectées par le virus Zika quand elles sont revenues au Canada après avoir voyagé dans des régions où vivent les moustiques Aedes et où il y a une transmission active du virus.

Causes

L’infection par le virus Zika est transmise principalement par la piqûre d’un moustique de l’espèce Aedes. Ces moustiques piquent habituellement pendant la journée. Une fois que la personne est infectée à la suite d'une piqûre, le virus Zika reste dans son sang durant quelques jours, voire plus longtemps chez certaines personnes. Le virus peut ensuite être transmis à d'autres personnes quand un autre moustique pique la personne infectée.

Il peut arriver, quoique moins souvent, que le virus Zika se propage par d’autres moyens, entre autres le contact sexuel avec une personne infectée ou le contact avec du sang contaminé, par exemple lors d’une transfusion sanguine ou de l’exposition en laboratoire.

Symptômes et Complications

Seulement 20 % environ des personnes infectées par le virus Zika manifestent des symptômes, et ces derniers sont généralement légers. Les symptômes durent de 2 à 7 jours environ et comprennent :

  • une fièvre,
  • des maux de tête,
  • un manque d'énergie,
  • une douleur dans les muscles et les articulations,
  • une faiblesse physique,
  • des boutons sur la peau,
  • une rougeur de l'œil.

L'hospitalisation ou le décès à cause d'une infection par le virus Zika sont rares. La plupart des gens se rétablissent sans complication, mais des cas de complications neurologiques (comme le syndrome de Guillain-Barré, une maladie auto-immune qui cause une faiblesse musculaire et peut mener à la paralysie) ont été signalés. Le virus Zika peut causer une microcéphalie ou d’autres anomalies congénitales chez les bébés dont la mère a été infectée par le virus pendant la grossesse. La microcéphalie est une anomalie congénitale rare où la tête du bébé est plus petite que la normale, ce qui peut nuire au développement du cerveau.

Diagnostic

Si des symptômes apparaissent après votre retour d'une région où le virus Zika se propage, il est important de consulter un médecin. Étant donné que les symptômes habituels d'une infection par le virus Zika peuvent également avoir un certain nombre d'autres causes, un diagnostic erroné peut être posé. L'infection peut alors passer pour une autre affection – comme la dengue, la fièvre jaune, le chikungunya ou d'autres infections qui causent de la fièvre et des boutons. Le médecin pourra faire un diagnostic préliminaire d'infection par le virus Zika en se fondant sur les symptômes, les endroits où vous avez voyagé et les dates de vos voyages. Par la suite, le diagnostic sera confirmé par les résultats d'une analyse sanguine réalisée au cours de la première semaine de l'infection.

Traitement et Prévention

Il n'existe aucun traitement spécifique contre l'infection par le virus Zika. Il est possible de traiter les symptômes de l'infection; ainsi, le médecin ou le pharmacien pourraient vous recommander de prendre de l'acétaminophène pour faire baisser la fièvre et soulager les maux de tête, de vous reposer et de boire beaucoup de liquides pour vous aider à vous rétablir. Il faut éviter les médicaments comme l'AAS (AspirinMD) et les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (ou AINS, comme l'ibuprofène et le naproxène) tant que la dengue n'a pas été exclue. La dengue est une infection qui cause des symptômes semblables et elle se transmet aussi par une piqûre de moustique.

Étant donné qu'il n'existe actuellement aucun vaccin ni traitement contre l'infection par le virus Zika, il est important de ne pas se faire piquer par des moustiques quand vous voyagez dans des régions où le virus Zika se trouve. Les suggestions ci-dessous peuvent vous aider à éviter les piqûres d'insectes.

  • Portez des vêtements de couleur claire, amples et à manches longues, des blouses ou des chemises à renter dans le vêtement à la taille, un pantalon et un chapeau.
  • Portez des chaussures ou des bottes, pas des sandales.
  • Couvrez les lits et les berceaux d'une moustiquaire.

Si vous êtes enceinte ou si vous envisagez une grossesse, évitez de vous rendre dans les zones touchées. Si vous ne pouvez pas éviter de voyager, consultez un professionnel de la santé au sujet des risques associés à une infection par le virus Zika et des anomalies congénitales. Si vous êtes enceinte et que votre partenaire a habité ou a voyagé dans une région touchée par le virus, parlez-en à votre professionnel de la santé. Ce professionnel pourrait vous recommander de prendre des mesures pour empêcher que vous soyez infectée par le virus Zika lors des rapports sexuels, par exemple en faisant usage d’un condom ou même en vous abstenant d’avoir des rapports sexuels pendant la grossesse.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.