Description

Pour trouver l'origine du nom de ce trouble, nous devons porter notre regard sur une zone spécifique du pied. Votre pied est constitué d'os, de muscles, de tendons et de ligaments. Le fascia plantaire soutient la voûte de votre pied, c'est un fort ligament fibreux relativement peu flexible de la partie inférieure du pied.

Attaché à l'os du talon, le fascia plantaire se prolonge sur la longueur du pied pour se fixer sur vos orteils à l'extrémité antérieure de la plante du pied. Quand vous marchez, votre poids est distribué sur vos pieds. Tout déséquilibre dans la mécanique du pied et dans la distribution du poids peut provoquer de la douleur.
Le nom des affections inflammatoires se termine par « ite ». Cela explique que le nom du trouble qui désigne une inflammation du fascia plantaire soit fasciite plantaire.

Les mouvements répétitifs d'activités comme la marche ou la course étirent le fascia plantaire. Comme le fascia n'est pas très souple, cet étirement peut causer de petites déchirures qui mènent à de l'inflammation et à de la douleur. Parmi les facteurs imposant une pression supplémentaire au fascia plantaire et au talon, on compte une surélévation ou un affaissement de la voûte plantaire et la marche sur une surface inégale.

Causes

Il existe de nombreuses causes à la fasciite plantaire. Parmi les plus communes, on retrouve :

  • des déséquilibres mécaniques du pied;
  • la tension des muscles des mollets est très souvent à l'origine du trouble;
  • l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde;
  • le port de chaussures ne possédant pas un bon soutien, comme les tongs;
  • un gain de poids soudain (par ex. pendant une grossesse);
  • un poids excessif sur le pied en raison d'une obésité ou d'une station debout prolongée;
  • une augmentation soudaine du nombre de pas marchés ou courus.

Une autre cause de douleur est le rétrécissement du fascia plantaire qui est causé pendant la nuit par la flexion de la cheville, ce qui amène les orteils à pointer vers le sol. Le fascia plantaire s'étire le matin lorsque vous vous levez. Son allongement provoque beaucoup de douleur. Il ne s'agit toutefois pas d'un événement strictement nocturne – la douleur peut se déclencher à tout moment où le pied est courbé (c'est-à-dire pointé) pendant des périodes prolongées. Par exemple, une longue conduite automobile peut causer une fasciite dans le pied droit qui appuie sur l'accélérateur.

Symptômes et Complications

Les personnes atteintes de cette affection décrivent parfois cette douleur comme une vive sensation de chaleur dans le talon. Vous remarquez habituellement la douleur dès votre lever matinal, quand vous vous mettez debout. Après avoir marché quelque temps, vous constaterez la plupart du temps que la douleur s'atténue ou même qu'elle disparaît. Toutefois, il se peut qu'une vive douleur récidive au centre du talon lorsque vous reprenez vos activités après une période de repos.

Diagnostic

Un examen physique est la meilleure façon d'établir s'il s'agit d'une fasciite plantaire. Votre médecin examine la région touchée pour déterminer si la fasciite plantaire est la cause de votre douleur. Il pourrait aussi mener son examen pendant que vous êtes en position assise ou debout, ou que vous marchez.

Il est important de discuter de vos activités quotidiennes avec votre médecin. Il se peut qu'une activité qui vous demande de rester debout pendant longtemps joue un rôle dans la survenue de la fasciite plantaire.

Une radiographie permet de déceler une épine calcanéenne. L'épine elle-même n'est pas douloureuse. La présence d'une épine calcanéenne suggère que le fascia plantaire a subi une distension et une élongation excessives pendant une longue période qui pourrait s'étendre sur plusieurs mois ou même des années. Si vous avez une fasciite plantaire, vous pourriez aussi avoir une épine calcanéenne. Même si votre fasciite plantaire devient moins gênante, l'épine calcanéenne n'en sera pas moins présente.

Traitement et Prévention

Votre médecin déterminera le traitement qui vous convient le mieux.

Parmi les traitements les plus couramment utilisés contre la fasciite plantaire, on retrouve :

  • des applications de glace sur la région atteinte;
  • la mise en place d'orthèses faites sur mesure dans vos chaussures;
  • le massage du fascia plantaire;
  • les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS;
  • des injections de stéroïdes;
  • le renforcement du pied;
  • le port d'une attelle la nuit;
  • des chaussures avec un renfort de cambrure;
  • la physiothérapie;
  • l'étirement des muscles du mollet;
  • la thérapie par ondes de choc ou radiothérapie;
  • le traitement par un laser MLS;
  • les crèmes analgésiques ou anti-inflammatoires topiques.

Pour que le fascia plantaire reste allongé pendant votre sommeil, votre médecin pourrait vous demander de porter des attelles pendant la nuit. Le matin, vos premiers pas seront moins douloureux parce que le fascia plantaire aura été étiré toute la nuit.

Le fait d'éviter certaines activités comme la marche ou la course accélère le processus de guérison. La perte d'un excédent de poids, si c'est un facteur du trouble, peut aider à réduire la pression placée sur le fascia plantaire.

La chirurgie n'est pas un traitement courant pour ce trouble. Environ 5 % des personnes atteintes de fasciite plantaire nécessitent une intervention chirurgicale si les méthodes non chirurgicales ne sont pas parvenues à soulager la douleur en une année. L'intervention chirurgicale consiste à faire une incision dans le fascia plantaire pour réduire la tension dans le ligament.

Parmi les risques possibles de cette intervention chirurgicale, on retrouve :

  • une irritation des nerfs situés autour du talon;
  • une non-résolution de la fasciite plantaire;
  • une douleur au talon ou au pied;
  • une infection;
  • un affaissement de la voûte;
  • des problèmes liés à l'anesthésie.

Il semblerait que les traitements de chiropratique comme les manipulations de la cheville ou du pied, associés à un traitement multimodal ou à l’exercice, pourraient aider à gérer la douleur des personnes qui souffrent de fasciite plantaire.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Fasciite-plantaire