Description

L'énurésie, problème courant chez l'enfant, s'observe surtout chez les garçons. L'affection touche 10 à 15 % des enfants de 5 ans, 6 à 8 % des enfants de 8 ans et 1 à 2 % des enfants de 15 ans. Les enfants sont en mesure de contrôler leur vessie à des âges différents, mais la plupart d'entre eux sont en état de le faire durant la journée et la nuit à l'âge de 5 ans (pour les filles) et de 6 ans (pour les garçons). L'énurésie nocturne survient lorsqu'un enfant qui a atteint l'âge de contrôler sa vessie urine accidentellement pendant son sommeil.

Causes

L'énurésie nocturne est dite primaire ou secondaire.Il s'agit de l'énurésie nocturne primaire lorsque l'enfant continue de mouiller son lit après l'âge de 5 ou 6 ans. Ce trouble est souvent héréditaire. L'énurésie secondaire survient lorsqu'un enfant qui ne mouillait plus son lit depuis 6 mois au moins recommence à le faire, souvent à la suite d'un stress émotionnel ou à cause d'un trouble de santé.

Causes possibles de l'énurésie nocturne primaire :

  • manque de maturité du système de contrôle urinaire;
  • génétiques – les enfants dont les parents mouillaient également leur lit après l'âge de 5 ans sont prédisposés à l'énurésie nocturne;
  • sommeil profond : l'enfant est moins sensible aux indices du besoin d'uriner;
  • constipation – ce malaise peut ne pas permettre aux enfants de vider leur vessie complètement;
  • les habitudes de miction – les enfants qui répriment leurs envies d'uriner ou qui retardent leurs mictions peuvent ne pas établir une bonne coordination de leur vessie et de leurs sphincters.

Causes possibles, mais rares :

  • déficit en hormone antidiurétique (ADH) : cette hormone facilite la rétention d'eau par l'organisme. Normalement, le taux d'hormone ADH augmente la nuit en vue de diminuer le volume d'urine sécrétée. La production d'ADH des enfants atteints d'énurésie n'est toutefois pas stimulée pendant la nuit, le volume de leur urine augmente et les amène à mouiller leur lit;
  • lésion mineure d'un nerf : cela peut diminuer la capacité de l'enfant à sentir que sa vessie est pleine.

Certains prétendent que des problèmes affectifs sont surtout à la base de l'énurésie nocturne, mais il a peu de données probantes à l'appui de cette théorie controversée. Toutefois, l'énurésie nocturne peut devenir un sujet de honte qui diminuera l'estime de soi de l'enfant.

Les causes de l'énurésie nocturne secondaire incluent :

  • un stress émotionnel (p. ex. naissance d'un petit frère ou d'une petite sœur, perte d'un être cher, conflits familiaux);
  • une infection des voies urinaires;
  • le diabète sucré (rarement).

Symptômes et Complications

Chez l'enfant qui a atteint l'âge de contrôler sa vessie pendant le sommeil, les symptômes d'énurésie sont classiques. Les draps régulièrement imprégnés d'urine en sont un des signes certains. L'enfant peut aussi se réveiller la nuit et pleurer lorsqu'il vient de mouiller son lit ou il peut réveiller les personnes qui s'occupent de lui pour les alerter.

L'énurésie présente des complications parce qu'elle a des répercussions sur l'estime de soi de l'enfant chez qui elle cause des troubles affectifs. Ainsi, en vue de maîtriser de tels effets psychologiques, il est essentiel de ne pas blâmer l'enfant et de l'assurer qu'il s'agit d'un accident. De nombreux enfants souffrant de ce trouble peuvent craindre de passer la nuit chez un ami, au cas où ils mouilleraient le lit.

Diagnostic

Comme beaucoup d'enfants de moins de 6 ans mouillent encore leur lit, la présence de l'un des signes ci-après devrait motiver la consultation d'un médecin :

  • un enfant de plus de 5 ou 6 ans mouille encore son lit;
  • un enfant de plus de 4 ou 5 ans mouille sa culotte le jour;
  • un enfant recommence à mouiller son lit la nuit après avoir arrêté pendant un intervalle de 6 mois ou plus;
  • des symptômes de troubles urinaires comme de fréquents besoins d'uriner ou des douleurs urinaires.

Des épreuves de laboratoires permettent de s'assurer que l'énurésie n'est pas causée par une infection des voies urinaires ni par un trouble de santé comme le diabète. Un traitement peut être amorcé si ces troubles médicaux sont présents.

Traitement et Prévention

On ne traite pas l'énurésie chez l'enfant de moins de 5 ou 6 ans puisque ce problème disparaît généralement avec le temps.

Voici quelques stratégies que les parents peuvent employer pour aider l'enfant qui a mouillé son lit à se sentir moins mal à l'aise :

  • Prendre conscience que l'énurésie est assez fréquente jusqu'à l'âge de 5 ou 6 ans.
  • Adopter une attitude neutre pour faire sentir à l'enfant que la situation n'a rien d'inhabituel.
  • Ne pas blâmer l'enfant, mais plutôt lui offrir un soutien et des encouragements.
  • Faire remarquer à l'enfant que l'énurésie est courante, que le problème peut être corrigé et qu'il n'y a pas lieu de se sentir coupable.
  • Ne pas se fâcher lorsque l'enfant mouille son lit, pour ne pas le décourager ou provoquer des troubles affectifs.
  • Restreindre la quantité de liquides ou de boissons contenant de la caféine (chocolat ou cola) avant le coucher.
  • Donner la plus grande fraction des liquides à l'enfant le matin et au début de l'après-midi (40 % le matin, 40 % au début de l'après-midi et 20 % le soir). Une restriction liquidienne complète le soir peut empêcher l'enfant de bien s'hydrater;
  • Encouragez votre enfant à uriner avant le coucher (de 4 à 7 fois le soir et avant le coucher);
  • S'assurer que votre enfant a facilement accès aux toilettes, et l'inciter à se rendre aux toilettes s'il a envie d'uriner durant la nuit.
  • Allumer une veilleuse dans la salle de bain afin que l'enfant puisse se changer ou utiliser les toilettes.
  • Inscrivez les nuits sèches et mouillées sur un calendrier – cela vous aidera à déterminer l'efficacité des mesures que vous prenez.

Il est souhaitable de prendre activement en main l'énurésie si l'affection nuit à la vie sociale ou scolaire de l'enfant. Le traitement peut inclure un détecteur d'urine, une thérapie comportementale ou des médicaments.

Une alarme pipi au lit se déclenche et réveille l'enfant lorsque les premières gouttes d'urine sont émises. Ces appareils suppriment généralement l'énurésie chez la plupart des enfants après 12 semaines. Ils sont particulièrement efficaces chez les enfants de 7 à 8 ans ou plus. Ce traitement réussira si l'enfant est motivé et les parents prêts à accepter que leur sommeil soit interrompu. Dans certains cas, l'enfant n'est pas réveillé par la sonnerie au cours des premières semaines, et ce sont les parents qui doivent le réveiller.

Vous pouvez aussi avoir recours aux médicaments contre le « pipi au lit ». Les enfants de 5 ans ou plus peuvent prendre de la desmopressine*, un médicament qui réduit la quantité d'urine produite; toutefois, ce traitement ne fait pas cesser l'énurésie complètement. Il faut faire particulièrement attention d'éviter la consommation de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de ce médicament. Certains des effets secondaires sont la congestion sinusale, l'écoulement nasal, le mal de tête et la douleur abdominale.

Vous pourriez aussi choisir un médicament connu sous le nom d'imipramine, offert pour les enfants âgés de plus de 6 ans. L'imipramine appartient à la classe de médicaments appelés antidépresseurs tricycliques. Il agit immédiatement pour prévenir le « pipi au lit ». Des effets secondaires pourraient se manifester, notamment un dérèglement du sommeil, des maux de tête et une modification de l'appétit. Comme tous les médicaments, l'imipramine doit être entreposée hors de la portée des enfants entre l'administration des doses.

Si un problème (psychologique ou affectif) au sein de la famille nuit à l'enfant ou à un autre membre de la famille, il faut s'occuper de la cause fondamentale. Autrement, le problème pourrait laisser des cicatrices émotionnelles et psychologiques permanentes.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Enuresie-nocturne