Description

La macula est un petit cercle situé au centre de la rétine, membrane sensible à la lumière qui tapisse le fond de l'œil. Chez les personnes âgées, la macula commence parfois à se détériorer ou à subir une dégénérescence pour des raisons inconnues. Les femmes semblent exposées à des risques plus importants que les hommes. La dégénérescence maculaire est la principale cause de la cécité légale au Canada. Par contre, la dégénérescence maculaire n'entraîne que rarement une cécité complète.

Cette affection se présente sous deux formes.

  • La dégénérescence maculaire sèche. Les tissus de la rétine se rétrécissent et les pigments s'accumulent à l'intérieur de ceux-ci. La forme sèche de dégénérescence maculaire peut progresser en une forme humide.
  • Dans les cas de dégénérescence maculaire humide, de nouveaux vaisseaux sanguins se développent autour de la macula et derrière elle. Il y a une hémorragie à l'intérieur de la macula ou derrière elle. Un liquide s'infiltre à l'intérieur de la rétine et se dépose dans la macula. Il s'agit d'un exsudat. Les exsudats finissent par disparaître, mais une cicatrice les remplace. Toutes les personnes qui subissent une forme humide de dégénérescence maculaire étaient auparavant atteintes de la forme sèche.

Causes

Les causes de la dégénérescence maculaire sont inconnues, mais les risques s'accroissent avec l'âge. Comme ce trouble est très rare chez les personnes de moins de 50 ans, il est parfois appelé dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

 Il y a cependant certains facteurs de risque qui ont été établis pour la dégénérescence maculaire, notamment le tabagisme, qui accroît les risques d'apparition du trouble et semble accélérer sa progression. Des concentrations élevées de cholestérol dans le sang et une pression artérielle élevée peuvent également être associées à la dégénérescence maculaire, de même que l'obésité et un régime alimentaire faible en légumes verts feuillus et en acides gras oméga-3. Les femmes semblent être plus susceptibles de contracter cette maladie que les hommes.

La dégénérescence présente parfois une composante familiale, mais pas dans tous les cas. Des études récentes réalisées chez des jumeaux indiquent que les gènes et l'environnement contribuent au déclenchement des troubles maculaires. La dégénérescence maculaire humide, à tout le moins, semble plus fréquente chez les personnes ayant une mauvaise santé cardio-vasculaire. Même si cette affection ne représente que 20 % des cas, la dégénérescence maculaire humide est responsable de 90 % des cas de cécité provoqués par cette maladie.

Symptômes et Complications

Les deux types de dégénérescence maculaire sont tout à fait indolores. Dans le cas de la dégénérescence maculaire sèche, le centre du champ de vision commence à s'embrouiller ou s'affaiblir lentement dans un œil. Les couleurs restent visibles, mais les détails sont flous. Cette évolution se fait sur un certain nombre d'années. On ne remarque souvent pas les stades précoces, en particulier si l'autre œil est en bon état.

Malheureusement, la dégénérescence maculaire ne touche rarement qu'un seul œil. Cela peut prendre du temps, mais l'autre œil finit souvent par présenter le même trouble.

La perte de la vue dans les cas de dégénérescence maculaire humide est beaucoup plus rapide. La partie centrale du champ de vision s'amenuise, s'embrouille, et finit généralement par disparaître complètement, laissant une grande tache aveugle. L'un des premiers signes de la dégénérescence maculaire humide est l'apparition de lignes qui ondulent au centre du champ visuel. Ce phénomène s'explique par l'écoulement sous la macula de liquide qui s'échappe des nouveaux vaisseaux sanguins, la soulève de son lit et la déforme. La dégénérescence maculaire humide se produit habituellement dans un œil à la fois.

Diagnostic

Un ophtalmologiste ou un spécialiste des yeux reconnaîtra la dégénérescence maculaire à partir de la description de vos symptômes : centre de la vision qui s'amenuise, disparaît ou se brouille, mais un examen de la vue est nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Tous les examens comprennent l'observation visuelle de la rétine. L'ophtalmologiste examine vos yeux après y avoir mis quelques gouttes afin de dilater les pupilles. La présence de petits flocons jaunes appelés druses peut constituer un signe de dégénérescence maculaire. Certaines personnes présentent des druses sans être victimes de dégénérescence maculaire, mais leur accumulation peut indiquer des troubles ultérieurs.

La dégénérescence maculaire humide peut être décelée à l'aide d'un test appelé grille d'Amsler. Il s'agit d'une affiche comportant un réseau de lignes verticales et horizontales et un point en son centre. Une personne atteinte de dégénérescence maculaire verra possiblement des lignes ondulées ou ne verra pas certaines régions de la grille pendant qu'elle se concentrera sur le point du centre. Lorsqu'on soupçonne une dégénérescence maculaire humide après un examen ophtalmologique, on pratique une angiographie à la fluorescéine pour examiner plus précisément les vaisseaux sanguins de l'œil. Pour ce test, on injecte de la fluorescéine (un colorant non toxique) à l'intérieur d'une veine et on utilise une lumière spéciale pour examiner la macula.

Traitement et Prévention

Il y a peu de choses à faire contre la dégénérescence maculaire sèche, mais le trouble progresse très lentement et ne masquera probablement jamais entièrement la vision centrale. De nombreuses personnes atteintes par cette affection mènent une vie active sans invalidité grave.

Certaines études ont indiqué un lien entre une mauvaise alimentation et l'accélération de la dégénérescence de la macula. Selon ces travaux, la consommation de fruits et de légumes vert foncé comme les épinards peut ralentir la maladie et contribuer à améliorer son pronostic. Un médecin peut recommander, pour certaines personnes un supplément quotidien contenant du zinc, du cuivre, des vitamines E et D et de la bêta-carotène ou de la vitamine A.

La dégénérescence maculaire humide ne peut être guérie, mais certains traitements peuvent aider à la ralentir. Elle peut être traitée à l'aide d'une chirurgie au laser qui détruit les petits vaisseaux sanguins qui viennent d'apparaître et peuvent provoquer une hémorragie dans la macula. Il est également possible d'utiliser un traitement photodynamique qui nécessite l'injection d'un médicament appelé vertéporfine * à l'intérieur d'une veine. On utilise ensuite une lumière pour activer le médicament qui fermera les vaisseaux sanguins anormaux. Les médicaments injectés dans l'œil, comme l'aflibercept, le bevacizumab, le ranibizumab ou le pegaptanib peuvent être utilisés pour ralentir la croissance des vaisseaux sanguins. Il est également possible de recommander des suppléments quotidiens.

Il a été démontré que l'exposition à la lumière vive du soleil peut accélérer les progrès de la dégénérescence maculaire. Les personnes atteintes de cette affection devraient envisager de porter des lunettes de soleil munies d'une protection contre les rayons UV lorsqu'elles vont à l'extérieur pendant le jour.

Les personnes qui ont perdu une partie de leur vision peuvent avoir besoin de loupes, de verres puissants pour la lecture et d'autres dispositifs pour leur permettre de vivre avec leur déficit.

Pour réduire votre risque de subir une dégénérescence maculaire :

  • ne fumez pas;
  • faites de l'exercice;
  • suivez un régime alimentaire sain riche en légumes feuillus;
  • maintenez un poids santé;
  • portez des verres fumés qui protègent contre les UV pendant le jour.

*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.