Description

Le daltonisme est une anomalie de la vision entraînant des difficultés à distinguer certaines couleurs. La plupart des daltoniens ont des problèmes à distinguer le rouge et le vert. Le daltonisme au bleu, ainsi que le monochromatisme, qui ne permet de distinguer que le noir, le blanc et le gris, sont très rares.

La plupart des personnes ont une forme de semi-daltonisme qui n'interfère pas avec leur vie quotidienne. On estime que 8 % des hommes blancs et moins de 1 % des femmes blanches ne distinguent pas le rouge ni le vert. Cette affection touche rarement les personnes d'ascendance asiatique, ou africaine et les membres des Premières Nations. Le daltonisme peut être héréditaire ou acquis.

Causes

La rétine, une membrane tapissant le fond de l'œil, est sensible à la lumière et aux couleurs. Elle possède des cellules spécialisées, appelées cônes, qui sont sensibles aux couleurs. Il existe 3 types de cônes. L'un distingue le rouge, l'autre le vert et le dernier le bleu. Quand un type de cônes ne fonctionne pas normalement, la couleur à laquelle le cône réagit est difficile à distinguer. Par exemple, une personne ne pouvant pas distinguer le rouge présente une anomalie des cônes correspondant à cette couleur.

La plupart des cas de daltonisme sont héréditaires; toutefois certains cas sont dus à une blessure ou à une maladie de la rétine ou du nerf optique qui reçoit et transmet les informations de l'œil au cerveau. Les personnes héritent du daltonisme par l'intermédiaire d'une anomalie des gènes de la couleur situés sur le chromosome X.

Les hommes sont 10 fois plus susceptibles d'en hériter que les femmes. Comme ils n'ont qu'un seul chromosome X, si celui-ci est endommagé le daltonisme se manifeste. Tandis que pour les femmes, qui ont 2 chromosomes X, le gène sain sur l'un des chromosomes peut compenser pour le gène malade de l'autre. Une femme peut avoir un gène malade qui ne se manifeste pas forcément, mais elle peut le transmettre à ses enfants. Une personne est dite porteuse quand elle peut transmettre une affection génétique - comme le daltonisme - à sa descendance sans en être elle-même affectée.

Symptômes et Complications

Les formes de daltonisme varient de très modérées à très importantes, la plupart des personnes touchées présentent des symptômes modérés. Les daltoniens ne peuvent pas percevoir les différences entre certaines couleurs. Par exemple, une personne souffrant d'un très fort daltonisme à la couleur verte (deutéranopie) a des difficultés à faire la différence entre l'orange, le vert, le marron et le rouge clair. Pour une personne souffrant d'un très fort daltonisme à la couleur rouge (protanopie), toutes les nuances de rouge paraissent ternes.

Quelques personnes ont du mal à distinguer le bleu. Cette affection, appelée tritanopie, est soit innée, soit due à une réaction à des médicaments ou à des poisons endommageant la rétine ou le nerf optique. Elle peut également résulter de la perte de fonction dans ces 2 zones au fil du temps.

La plupart des personnes touchées ne savent pas qu'ils sont daltoniens jusqu'à ce que leur entourage remarque leur difficulté à percevoir les nuances des couleurs. Par exemple, une personne daltonienne portera des chaussettes de couleurs différentes.

Diagnostic

Les tests de dépistage du daltonisme s'effectuent généralement sur les enfants et auprès des postulants à un emploi pour lequel la distinction des couleurs est primordiale, tels que pilote, conducteur de trains ou électricien.

Le daltonisme est testé à la lumière du jour, à l'aide de cartes spéciales de différentes couleurs. Il existe un test plus complexe qui nécessite un instrument appelé anomaloscope. Il produit un mélange changeant de lumière rouge et verte. La personne testée doit ajuster le mélange des couleurs jusqu'à ce qu'elle obtienne une lumière jaune. Le spécialiste peut ainsi déterminer le degré de daltonisme en observant la tendance au rouge ou au vert du mélange.

Traitement et Prévention

Le daltonisme héréditaire est incurable. En cas de daltonisme acquis, un médecin peut traiter la maladie ou la blessure. Les personnes souffrant de semi-daltonisme mènent une vie pratiquement normale. Le daltonisme avancé peut influer sur des activités telles que la distinction des feux de signalisation. Les personnes souffrant de daltonisme avancé ne doivent pas accomplir de tâches nécessitant la discrimination des couleurs.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Daltonisme