Description

La peau est le plus grand organe du corps humain. Elle joue un rôle important dans le maintien de la santé. Elle aide à réguler la température du corps et sert de barrière en empêchant, d'une part, la fuite des liquides corporels et, d'autre part, la pénétration des bactéries. Par la sensation de chaleur ou de douleur, elle agit également comme système d'alarme en cas d'agressions extérieures.

Causes

On parle de coupures et d'égratignures lorsque la peau est accidentellement ouverte ou arrachée. Ces blessures peuvent résulter d'une chute, d'un choc contre un objet dur ou d'un contact avec un objet pointu ou coupant.

Il arrive à tout le monde de se couper de temps en temps, mais certaines personnes sont plus sujettes à ce type de blessure que d'autres. Les enfants, par exemple, se font souvent des « petits bobos » en jouant. Les aînés et les personnes dont la peau est fragilisée par certaines affections ou la prise de certains médicaments sont également plus exposés aux blessures de ce type.

Symptômes et Complications

Comment savoir si une coupure ou une égratignure guérit bien? Si vous veillez à ce que la région entourant la blessure reste propre, le risque d'infection est faible. Parmi les signes d'infection à surveiller :

  • un écoulement ou du pus provenant de la blessure;
  • une fièvre;
  • une intensification de la douleur;
  • une rougeur, une enflure ou une sensation de chaleur autour de la blessure.

Si vous observez l'apparition d'un de ces signes, consultez un médecin. Pour éviter que l'infection se propage, il suffit habituellement d'appliquer une crème ou une pommade antibiotique telle que la mupirocine*, la bacitracine ou l'acide fucidique, ou encore de prendre des antibiotiques oraux vendus sur ordonnance.

Pour certaines personnes, la guérison est plus lente et il faut alors recourir à des soins particuliers pour les coupures ou les égratignures. Il s'agit notamment de personnes :

  • qui ont un système immunitaire affaibli (par ex. en raison d'une chimiothérapie pour soigner un cancer);
  • qui prennent des médicaments qui assèchent et fragilisent la peau (par ex. la prednisone);
  • qui prennent des médicaments qui ralentissent la coagulation du sang (par ex. la warfarine);
  • atteintes de diabète.

Si vous appartenez à l'une de ces catégories à risque élevé, informez-vous sur les précautions particulières à prendre en cas de blessure.

Traitement et Prévention

Comment soigner les coupures?

Lorsque vous avez une plaie ouverte, l'essentiel est de la garder propre. Pour éviter l'infection, assurez-vous que tout ce qui entre en contact avec la plaie est aussi propre que possible. Cela n'est pas toujours facile, parce qu'il y a des bactéries presque partout dans notre environnement. Cependant, la plupart des fournitures médicales sont stériles; elles ne contiennent pas de bactéries susceptibles de provoquer une infection.

La première chose à faire est de maîtrise ou mettre fin au saignement en appliquant une pression ferme et uniforme, sans toutefois bloquer la circulation. Maintenez la pression avec un pansement pendant quelques minutes avant de voir si le saignement a cessé. Évitez de vérifier à tout instant; cela risque de nuire à la guérison. Si le sang traverse le pansement, laissez celui-ci en place; recouvrez-le plutôt d'une autre épaisseur de pansement et continuez d'appliquer la pression afin de ne pas interrompre la coagulation. Si le saignement ne s'arrête pas, maintenez la pression et consultez un médecin.

Plus vous agirez rapidement pour recouvrir la plaie et stopper le saignement, mieux la guérison se fera. Sachez que certaines coupures mineures, surtout au visage et au cuir chevelu, peuvent saigner abondamment, car les vaisseaux sont plus nombreux dans ces régions que dans la plupart des autres. Après avoir stoppé le saignement, examinez bien la coupure pour déterminer si vous devez consulter un médecin.

Vous devez faire examiner la coupure par un professionnel de la santé lorsque la plaie :

  • est profonde (en général, les médecins attachent plus d'importance à la profondeur d'une plaie qu'à sa longueur, du fait du risque que les tissus les plus profonds tels que les vaisseaux sanguins, les nerfs ou les tendons soient endommagés);
  • expose le tissu musculaire (rouge) ou adipeux (jaunâtre);
  • reste ouverte si vous ne retenez pas ses bords;
  • se trouve sur une articulation ou à un endroit où la guérison peut être difficile (dans ce cas, des points de suture sont parfois nécessaires pour maintenir la plaie fermée).

Si la coupure n'exige pas de consultation médicale, voici ce que vous devez faire :

  1. Nettoyez la coupure avec du chlorure de sodium (sel) dissous dans de l'eau stérile, 1 partie de sel pour 100 parties d'eau. Si vous n'en avez pas, utilisez simplement un savon doux et de l'eau. Le nettoyage permet de retirer les débris et les bactéries de la plaie. Évitez d'utiliser de l'ouate, car des fibres peuvent se prendre dans la plaie et causer une infection;
  2. recouvrez la plaie d'un pansement humide (en tissu). Si vous ne savez pas quel type de pansement utiliser, demandez à votre pharmacien;
  3. vous pouvez appliquer des astringents, de l'alcool et des antiseptiques autour de la plaie. Évitez cependant d'en mettre sur ou dans la plaie pour ne pas nuire à la guérison;
  4. panser la blessure avec un antibiotique topique en vente libre peut contribuer à prévenir l'infection et garder la blessure humide.

Points de suture ou colle?

Depuis quelques années, les progrès de la médecine offrent des solutions de remplacement aux points de suture. Un ruban adhésif spécial et même une colle peuvent servir à refermer certaines blessures.

Points de suture. Les points de suture ont un avantage : le médecin recoud les bords de la plaie après les avoir soigneusement alignés, ce qui permet à la peau de guérir de façon uniforme. Cette stabilité est importante lorsque la plaie se trouve dans une région très mobile du corps. Les points de suture sont préférables lorsque les bords de la plaie sont inégaux.

Certaines sutures se dissolvent naturellement, d'autres doivent être retirées après quelques jours. L'inconvénient des points de suture est le stress imposé, surtout aux enfants, par l'anesthésie et l'intervention elle-même. Cependant, le retrait des sutures est indolore. Au pire, le patient sent un léger « tiraillement » lorsque les fils sont retirés.

Certaines personnes craignent que les points de suture laissent une plus grande cicatrice. Cette crainte n'est pas justifiée, et en réalité, c'est généralement le contraire qui se produit. Les points de suture permettent de mieux définir les contours de la plaie, ce qui réduit le plus grand risque d'élargissement de la cicatrice : le creusement de la blessure.

Stéristrips. Il arrive parfois qu'une coupure soit assez profonde pour qu'une intervention s'impose, mais pas assez pour des points de suture. Pour des coupures au visage, le médecin tentera de réduire les cicatrices au minimum en évitant les points de suture. Il utilisera plutôt des « stéristrips » ou des bandes adhésives papillon. Ces bandes sont très minces et fines. Elles sont adhésives et agissent comme les points de suture. Elles restent en place habituellement quelques jours, puis tombent d'elles-mêmes. L'inconvénient est que, pour certaines coupures, elles risquent de ne pas rester en place assez longtemps. Encouragez vos enfants à ne PAS les décoller!

Colle cutanée. La colle cutanée est de plus en plus utilisée dans les cas où il faut éviter de faire des points de suture, en particulier lorsqu'il faut minimiser les cicatrices. L'avantage de la colle est qu'elle s'enlève rapidement et sans douleur. Par contre, on ne peut pas l'utiliser sur les articulations ou autres régions soumises à de fortes tensions à cause des mouvements.

Comment soigner les égratignures?

Contrairement aux coupures, les égratignures ne sont pas profondes. Elles sont quand même douloureuses, surtout si elles s'étendent sur une grande surface. Le plus important dans le traitement des égratignures est le nettoyage. Pour soigner une égratignure :

  1. Nettoyez l'égratignure avec du chlorure de sodium (sel) dissous dans de l'eau stérile, 1 partie de sel pour 100 parties d'eau. Si vous n'en avez pas, utilisez simplement un savon doux et de l'eau;
  2. recouvrez-la d'un pansement humide;
  3. si vous n'avez pas réussi à retirer tous les débris de la plaie (tels que du gravier ou du verre), faites-la examiner par un médecin qui la nettoiera correctement;
  4. panser la blessure avec un antibiotique topique en ventre libre peut contribuer à prévenir l'infection et garder la blessure humide.

Les égratignures doivent être nettoyées régulièrement pendant leur guérison pour que la croûte reste souple. Si la croûte est épaisse et dure, la cicatrice sera plus visible. Vous pouvez appliquer une pommade antibiotique disponible en vente libre, pendant la guérison, pour assouplir la croûte. Pour recouvrir la plaie, utilisez un pansement; certains contiennent aussi un antibiotique. De plus, il existe des gazes à pansement enduites d'un produit qui les empêche de coller à la plaie; il est alors plus facile d'enlever le pansement sans arracher la croûte.

Les égratignures ou les déchirures sont des blessures cutanées qui peuvent lever la barrière de protection qui nous préservent de potentielles infections bactériennes parmi lesquelles Clostridium tenani (tétanos). On recommande aux personnes souffrant de blessures cutanées de vérifier que leurs vaccins antitétaniques sont à jour. En général, on considère que les rappels de vaccin antitétanique sont à jour s'ils sont administrés tous les 5 à 10 ans.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.