Description

L'asbestose, une affection pulmonaire grave, touche les personnes qui ont inhalé de la poussière d'amiante. Après l'inhalation de cette poussière, les fibres d'amiante microscopiques se déposent dans les poumons où elles peuvent causer des lésions permanentes, en plus de symptômes respiratoires chroniques.

L'une des caractéristiques particulières de l'asbestose est la longue période de latence entre l'exposition à l'amiante et l'apparition de l'affection qui en résulte. Par exemple, 1 année d'exposition au cours de la jeunesse peut provoquer des symptômes qui n'apparaîtront que 30 ans plus tard.

Une fois que l'asbestose apparaît, elle est incurable. Les problèmes respiratoires s'aggravent progressivement et dans environ 15 % des cas, un grave essoufflement et une insuffisance respiratoire se manifestent. Le risque de cancer des poumons est considérablement plus élevé pour une personne qui fume et qui a été exposée à l'amiante. Les symptômes peuvent apparaître dans les 10 années qui suivent l'exposition initiale.

La transplantation pulmonaire demeure la seule manière de traiter l'asbestose qui a atteint un stade terminal; par contre, la plupart des personnes qui auraient besoin d'une transplantation ne peuvent pas bénéficier de cette intervention en raison de leur âge avancé ou d'autres problèmes de santé.

Causes

L'asbestose est ce que les médecins appellent une maladie professionnelle des poumons, elle est causée par l'inhalation de particules nocives sur le lieu de travail. Le terme pneumoconiose désigne l'ensemble des maladies dues à l'inhalation chronique de poussières minérales. Le type de maladie pulmonaire ou de pneumoconiose qui s'installe dépend de la taille et du type de particules inhalées. Heureusement, l'organisme est capable de se débarrasser de la plupart des particules inhalées. Des cellules différenciées situées dans les poumons les phagocytent et les rendent inoffensives. Mais certaines particules, comme celles de l'amiante, provoquent des dégâts irréversibles.

L'amiante est un terme désignant un groupe de minéraux utilisés dans de nombreuses industries. Ils sont catégorisés selon leur forme. Les fibres d'amiante longues, droites et qui rappellent une tige semblent représenter un plus grand danger pour la santé que les fibres longues et courbées. Quand les fibres d'amiante sont inhalées et atteignent les poumons, elles forment des cicatrices (menant à une fibrose pulmonaire) qui risquent de réduire la fonction pulmonaire (syndrome respiratoire restrictif). Le fait d'inhaler de l'amiante peut également provoquer l'épaississement des deux membranes qui enveloppent vos poumons (la plèvre).

Plus vous êtes exposé à des fibres d'amiante, plus le risque d'une asbestose ou d'une autre affection liée à l'amiante est élevé. Plusieurs métiers sont associés à un risque d'asbestose; cette maladie peut donc toucher les concierges, les soudeurs, les électriciens, les plombiers, les travailleurs de la construction, les menuisiers, les chaudiéristes, les poseurs de matériaux isolants, les employés des chantiers de construction navale, les mineurs, les travailleurs des chemins de fer et les personnes œuvrant dans le domaine de la fabrication des textiles. Les travaux de construction, de démolition ou de rénovation et les travaux qui nécessitent la coupe, le limage, le ponçage ou le découpage en petits morceaux de matériaux contenant de l'amiante présentent des risques d'exposition élevés.

Symptômes et Complications

Si vous présentez les symptômes de l'asbestose, cela pourrait signifier que de nombreuses cicatrices se sont formées dans vos poumons. Les poumons perdent alors leur élasticité ou leur capacité à se remplir correctement d'oxygène. Les premiers symptômes sont caractérisés par des difficultés respiratoires ou un essoufflement important pendant les exercices physiques.

La respiration devient plus difficile au fur et à mesure que l'asbestose évolue. La toux, les expectorations et le sifflement sont moins courants et sont en général associés au tabagisme. Il y a d'autres signes d'amiantose, notamment les doigts en spatule (les bouts des doigts deviennent plus épais et plus volumineux) ou la présence d'une couleur bleuâtre sous les ongles et autour de la bouche.

Même une brève exposition à l'amiante par le passé augmente énormément le risque de cancer des poumons ou d'un mésothéliome malin (un cancer rare et fatal de la membrane qui tapisse des organes comme les poumons, l'abdomen et la cage thoracique).

Certaines recherches ont également montré que l'exposition à l'amiante augmente le risque de cancers de l'œsophage, de l'estomac, des intestins et du rectum. Cela peut être lié à l'ingurgitation de fibres d'amiante inhalées puis expulsées par les poumons. Dans le cas des fumeurs qui ont été exposés à l'amiante au cours d'une longue période, la probabilité de cancer est grandement accrue, surtout si la personne fume plus de 1 paquet de cigarettes par jour. Il semble qu'il existe une relation de dose à effet entre l'exposition à l'amiante, le tabagisme et le cancer du poumon : plus l'exposition à l'amiante et au tabac est longue, plus le risque de cancer est élevé.

Diagnostic

Si vous souffrez d'une toux ou d'un essoufflement constant, vous devriez informer votre médecin de toute exposition passée et possible à l'amiante. Votre médecin vous questionnera probablement sur vos antécédents professionnels. Étant donné que l'asbestose ne présente aucun symptôme caractéristique, le diagnostic est généralement établi après avoir écarté les autres causes possibles et en tenant compte des symptômes, parallèlement à la confirmation d'antécédents d'exposition à l'amiante.

C'est donc seulement en présence d'une preuve formelle d'asbestose que le médecin supposera qu'une exposition à l'amiante a joué un rôle dans la maladie. On agit de cette manière, car la démonstration d'une relation de cause à effet avec l'exposition à l'amiante en milieu de travail présente de nombreux problèmes médicaux et juridiques, surtout si vous êtes fumeur. Des radiographies thoraciques confirmeront si les poumons portent ou non des cicatrices. Des examens de la fonction respiratoire ou une spirométrie peuvent révéler une diminution de la fonction pulmonaire. Dans de rares cas, une biopsie des poumons sera réalisée, et les fibres d'amiante seront visibles dans les tissus pulmonaires, mais cet examen modifie rarement la prise en charge de l'amiantose.

Traitement et Prévention

Il n'existe actuellement aucun traitement spécifique contre l'asbestose. La gestion de l'asbestose devrait s'appuyer sur les mesures de prévention.

Il est possible d'éviter l'asbestose en réduisant avant tout la quantité de poussière d'amiante dans le milieu du travail. Comme de nombreuses industries éliminent progressivement l'utilisation de l'amiante à cause de ses dangers pour la santé, le nombre de personnes atteintes d'asbestose est actuellement en baisse. Par contre, dans les pays en développement, l'emploi de l'amiante demeure peu réglementé; en conséquence, les nouveaux immigrants pourraient continuer à souffrir de cette affection pendant de nombreuses années encore.

Si vous êtes atteint d'asbestose, vous devez immédiatement cesser toute exposition à l'amiante. Si vous êtes fumeur, vous devriez également arrêter de fumer afin d'éviter de graves complications. Il n'existe aucun traitement spécifique contre l'asbestose. Les traitements classiques disponibles pour soigner le syndrome respiratoire restrictif causé par l'asbestose incluent les bronchodilatateurs sous forme d'inhalateurs et les programmes d'exercice. Les infections respiratoires doivent être soignées rapidement. Si vous êtes atteint d'asbestose, les vaccins contre la pneumonie à pneumocoques et la grippe peuvent aider à prévenir les infections des poumons. Une thérapie utilisant de l'oxygène pur est une aide précieuse pour la personne qui a atteint un stade avancé de l'affection.

Si vous travaillez dans une industrie qui utilise l'amiante, vous devriez vous assurer que votre employeur prend les mesures de prévention nécessaires pour garantir votre sécurité et celle de vos collègues. De nombreux pays ont adopté des règlements concernant les limites acceptables d'exposition à l'amiante et appliquent des directives obligatoires pour surveiller de près les types et les degrés d'exposition.

Il existe désormais des lois qui établissent des normes concernant les vêtements de protection et qui réglementent la conservation sur registre des données concernant toute exposition possible. Parmi les autres domaines qui nécessitent une étroite réglementation, il convient de mentionner l'utilisation d'un respirateur lorsque la concentration d'amiante dépasse un taux déterminé, l'étiquetage approprié des matériaux contenant de l'amiante et la sécurité de l'air et de l'eau. Les employeurs doivent régulièrement offrir des examens médicaux obligatoires aux employés exposés à l'amiante.