Description

L'amygdalite est une infection des amygdales qui provoque de l'inflammation. Elle est plus fréquente chez les enfants de 3 à 7 ans, dont les amygdales sont plus grosses que chez les adultes et les enfants plus âgés. Les amygdales sont composées de tissu lymphatique, et leur rôle est de produire des anticorps qui luttent contre les infections. Ironiquement, ces tissus sont eux-mêmes très sujets aux infections. L'amygdalite peut être provoquée par une infection virale ou bactérienne.

La majorité des cas d'amygdalite ne sont pas signalés aux médecins. On estime toutefois que les amygdalites sont à l'origine de 15 % de toutes les visites chez les médecins de famille.

L'amygdalectomie (l'ablation des amygdales) a toujours été l'intervention chirurgicale la plus fréquente chez les enfants, mais elle est considérée aujourd'hui comme une mesure de dernier recours.

Causes

On recense trois causes principales d'amygdalite :

Les streptocoques du groupe A : ces bactéries courantes infectent la gorge d'une personne sur 5, y compris les adultes. De nombreuses personnes ne présentent aucun symptôme, mais peuvent tout de même transmettre les bactéries. Les streptocoques du groupe A peuvent également provoquer l'angine streptococcique. Elles peuvent également, dans certaines circonstances, provoquer une maladie plus grave comme la fièvre rhumatismale.

Divers virus respiratoires : les virus du rhume et de la grippe, plus particulièrement, expliquent la majorité du reste des cas d'amygdalite. Ces infections sont parfois plus légères que les infections bactériennes, mais il est souvent difficile de faire la distinction entre les infections virales et bactériennes.

La mononucléose infectieuse : provoquée par le virus Epstein-Barr, elle peut également produire des symptômes d'amygdalite, en particulier chez les enfants.

Symptômes et Complications

Les principaux symptômes de l'amygdalite sont des maux de gorge, mais comme la gorge et les oreilles partagent les mêmes nerfs, la douleur s'étend souvent aux oreilles. Elle est généralement plus intense lors de la déglutition. Les très jeunes enfants peuvent ne pas se plaindre de maux de gorge, mais refuser tout simplement de manger.

Les autres symptômes sont les suivants :

  • une fièvre;
  • un malaise généralisé;
  • des ganglions sensibles dans le cou;
  • des maux de tête;
  • des vomissements.

Toutes les formes d'amygdalite disparaissent d'elles-mêmes si elles ne sont pas traitées. La guérison nécessite quelques jours en cas d'amygdalite bactérienne ou virale normale, mais peut exiger des semaines si la mononucléose est la cause de la maladie. Le médecin prescrit souvent des antibiotiques contre les amygdalites à cause des complications possibles de la forme bactérienne de cette infection.

La fièvre rhumatismale, l'une des complications de l'infection bactérienne, était fréquente jusqu'à ce que les médecins commencent à traiter l'amygdalite bactérienne à l'aide d'antibiotiques. La réponse immunitaire de votre propre organisme au streptocoque du groupe A peut provoquer des lésions dans l’ensemble du corps, en particulier dans le cœur. Une lésion permanente peut en résulter, provoquant une maladie cardiaque quelques années plus tard. Cette affection est maintenant extrêmement rare au Canada (quelques cas par années), bien qu'elle représente toujours un problème important dans certains pays.

Une autre complication possible de l'amygdalite bactérienne est un abcès périamygdalien (ou phlegmons). Ce trouble apparaît lorsqu'une masse de bactéries se trouve enfermée par la croissance de nouveaux tissus. L'abcès n'est pas dans l'amygdale elle-même, mais est situé sur un côté. Contrairement à une amygdalite simple, ces abcès tendent à n'affecter qu'un seul côté de la gorge, et la personne atteinte incline souvent la tête sur le côté afin de réduire les douleurs. Les phlegmons sont plus susceptibles d'apparaître chez les jeunes adultes souffrant d'une amygdalite.

Diagnostic

En cas d'amygdalite, si le patient ouvre la bouche et dit « aaah », on peut apercevoir les amygdales au fond de la gorge, qui sont alors nettement rougies et enflammées.

Les divers agents infectieux provoquent généralement des types différents d'inflammation. Le virus Epstein-Barr, par exemple, entraîne souvent la présence de petites taches rouges sur le palais mou. Les bactéries peuvent laisser sur les amygdales elles-mêmes une mince membrane blanche.

Aucun de ces symptômes n'est cependant suffisamment fiable pour permettre de diagnostiquer l'agent infectieux en fonction de l'apparence seulement, et souvent un prélèvement doit donc être réalisé dans la gorge. Ces prélèvements étaient auparavant cultivés afin de permettre l'identification des bactéries, mais des tests rapides peuvent aujourd'hui donner les résultats en quelques minutes ou quelques heures.

La présence de streptocoques du groupe A sur les amygdales ne prouve pas que ces agents sont à l'origine de l'inflammation, étant donné qu'un grand nombre de gens sont porteurs sans présenter d'effets néfastes. Le patient pourrait être porteur de streptocoques et présenter une amygdalite provoquée par des virus du rhume non décelés.

Des tests sanguins sont habituellement nécessaires au diagnostic de la mononucléose infectieuse.

Traitement et Prévention

Si vous faites une amygdalite, vous devez vous reposer et bien vous hydrater. Vous pouvez prendre de l'acétaminophène * ou de l'ibuprofène pour soulager vos symptômes, mais les enfants doivent éviter l'AAS (acide acétylsalicylique) lorsqu'ils ont une infection virale, car son administration pendant une maladie virale chez les enfants peut mener au syndrome de Reye, une maladie très dangereuse qui affecte plusieurs organes, en particulier le cerveau et le foie.

Lorsque des bactéries causent l'infection, votre médecin vous prescrira un antibiotique. La plupart des médecins ne prescrivent pas d'antibiotiques avant que des tests ne confirment que la maladie est causée par une bactérie. Toutefois, les personnes possédant 3 des 4 caractéristiques suivantes sont habituellement traitées avec des antibiotiques d'emblée (avant de connaître le résultat des cultures) : la présence de fièvre, un écoulement provenant des amygdales, l'absence de toux et une sensibilité aux ganglions lymphatiques.

Peu d'enfants contractent des infections chroniques ou récidivantes. Lorsqu'un enfant contracte une amygdalite récidivante, il se peut qu'on teste les membres de sa famille pour déterminer s'ils sont des porteurs asymptomatiques du streptocoque du groupe A. Si oui, il se peut qu'on leur donne des antibiotiques pour s'assurer qu'aucun membre de la famille ne transmette la bactérie à l'enfant.

Si les enfants ne répondent pas aux antibiotiques, l'amygdalectomie peut s'avérer nécessaire.

Les abcès périamygdaliens (ou phlegmons) sont généralement traités en drainant l'abcès et en administrant des antibiotiques. Parfois, l'amygdalectomie est nécessaire au traitement du phlegmon.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.