Description

Les acouphènes (ou « bourdonnement dans les oreilles ») se manifestent sous forme de son ou de bruit perçu uniquement par la personne présentant ce symptôme. Le bruit peut être permanent ou survenir par intermittence, de durée très brève ou pouvant persister pendant de grands intervalles de temps. Le son peut être intense ou faible, peut changer de fréquence et être perçu d'un seul ou des deux côtés. Tout sujet souffrant d'acouphènes les décrira probablement d'une manière différente.

On estime qu'environ 10 % à 15 % de la population souffre d'acouphènes. Certaines études ont démontré que la prévalence des acouphènes dérangeants augmente avec l'âge et que les hommes et les femmes sont pareillement touchés.

Causes

On ne connaît ou on ne comprend pas encore complètement les causes des acouphènes et il arrive qu'on ne puisse en déterminer les causes. Cependant, dans de nombreux cas, les bruits perçus peuvent être provoqués par des maladies ou des traumatismes tels que :

  • une maladie cardiaque ou une pression artérielle élevée;
  • des infections de l'oreille ou des sinus;
  • des effets indésirables de médicaments;
  • des coups reçus sur la tête;
  • un traumatisme auditif tel qu'une exposition à de bruyantes explosions ou à une musique à très haut niveau sonore;
  • une perte de l'audition;
  • des objets logés dans le canal auditif ou un bouchon de cérumen;
  • des problèmes dentaires;
  • certains types de tumeur.

Symptômes et Complications

Par définition, les acouphènes se manifestent par un tintement ou un bourdonnement que seul le sujet atteint peut entendre. Le bruit peut être décrit de plusieurs manières : un fredonnement, un bourdonnement, une sonnerie, un sifflement, un cliquetis, un vrombissement, ou un grondement. C'est souvent le symptôme d'un problème sous-jacent (voir la liste des causes citées ci-dessus).

De nombreuses personnes souffrant d'acouphènes ont également perdu une partie plus ou moins importante de l'audition. Dans la majorité des cas, c'est la perte de l'audition qui finit par causer le problème.

Le désagrément majeur des acouphènes est la grande gêne qu'ils causent et la perte de la qualité de vie. Un doux son de sonnerie peut ne pas être trop gênant pour la plupart des gens, mais certaines personnes entendent des bruits assourdissants pendant une longue période de temps ou des sons qui disparaissent et qui reviennent alors qu'elles se sont de nouveau habituées au silence. Cela peut affecter le sommeil, la concentration et la qualité de la vie.

Diagnostic

Si vous pensez que vous souffrez d'acouphènes, votre médecin peut vous adresser à un spécialiste de l'oreille, du nez et du larynx (ORL). Il vous fera probablement passer un test auditif (une évaluation de l'audition) et une TDM (tomodensitométrie) ou une IRM (imagerie par résonance magnétique) pour explorer la tête et déterminer si la cause du bruit perçu peut être décelée.

Toutefois, il n'existe aucun examen objectif pour déceler les acouphènes. Le diagnostic repose plutôt sur les symptômes, l'histoire de l'acouphène et les questionnaires sur la santé, en particulier sur les répercussions des acouphènes sur la qualité de vie. Il vous questionnera sur vos antécédents médicaux, les médicaments que vous prenez et tout antécédent de traumatisme crânien. Il vous demandera si vous êtes soumis à des bruits forts et même si vous fumez. Votre médecin pourra vous demander si vous n'êtes pas plus stressé que d'habitude, car parfois une dépression ou un stress peut induire cet état. Une visite chez le dentiste est peut-être aussi recommandée afin de déterminer si vous n'avez pas un problème de mâchoire qui pourrait contribuer à cette situation.

Traitement et Prévention

Le traitement des acouphènes dépend surtout de leur cause. Comme ils représentent plutôt un symptôme qu'une maladie, le traitement de la cause initiale devrait permettre de s'en débarrasser ou tout au moins réduire les bruits perçus. Le traitement peut comporter l'un des moyens suivants :

  • des antibiotiques en cas d'infections;
  • la suppression des obstructions ou du bouchon de cérumen dans le conduit auditif;
  • le remplacement de médicaments ou un changement de posologie;
  • le traitement de certaines maladies neurologiques;
  • la chirurgie pour traiter les problèmes d'articulation;
  • des conseils contre le stress et la dépression;
  • des soins dentaires.

À l'heure actuelle, il n'existe aucun médicament en Amérique du Nord pour le traitement des acouphènes spontanés de cause inconnue. Le plus souvent, les acouphènes disparaissent spontanément sans traitement et ne persistent que dans environ 25 % des cas.

Si la cause de l'acouphène n'est pas trouvée ou s'il est impossible de remédier à la situation, il existe des moyens permettant d'aider à vivre avec cette affection. Le recours à ces moyens dépend de l'intensité et de la persistance du son, de la gêne causée et du degré de perturbation de la vie quotidienne.

Certaines personnes atteintes d'acouphènes graves utilisent une technique appelée effet de masque. Ils peuvent alors porter un appareil, comparable à une prothèse auditive, qui produit un son apaisant ou agréable. Il masque le bruit de sonnerie ou de bourdonnement dérangeant. Les sons peuvent être différents pour chaque personne. Par exemple, certaines personnes préfèrent écouter des bruits de la nature : le chant des oiseaux, le bruit de la pluie qui tombe ou des chutes d'eau. Dans certains cas, l'effet de masque peut être un « entraînement » du cerveau à ne pas écouter les bruits perturbateurs et au bout d'un certain temps, la personne pourrait ne plus avoir besoin de l'appareil en permanence.

D'autres personnes n'ont pas besoin de l'effet de masque en permanence, mais utilisent la même technique pour essayer de s'endormir, de se concentrer ou de se reposer. Pour cela, elles peuvent utiliser la radio, les cassettes, un lecteur de CD, ou même des appareils électroménagers tels que les ventilateurs ou les climatiseurs (on appelle « bruit blanc » ce type de masque par les bruits de fond).

Parfois les acouphènes sont provoqués par une perte de l'audition. Un test auditif peut le confirmer et déterminer si une prothèse auditive pourrait être utile. Souvent la prothèse rendra plus net ce que l'on est supposé entendre et finira par noyer ou masquer les sons indésirables.

Si vous souffrez d'acouphènes, il est important de ne pas vous exposer à des situations qui pourraient les accentuer. Ce qui veut dire qu'il faudrait éviter les endroits bruyants et écouter de la musique à un volume raisonnable. En outre, le fait de connaître les médicaments qui sont toxiques pour les cellules vivantes ou pour l'oreille (ils sont appelés « cytotoxiques » dans le premier cas et « ototoxiques » dans le second) peut contribuer à réduire le risque d'avoir un acouphène. Certains médecins recommandent de s'abstenir de consommer de la caféine et du tabac, car ils peuvent aggraver les acouphènes.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Acouphenes