Page d'accueil
22 OCTOBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Santé digestive

La constipation : des selles rares ?

Avez-vous des selles dures et sèches, moins fréquentes, mais dont l'évacuation est difficile ou douloureuse ? Si vous avez répondu « oui » à l'une de ces questions, vous pourriez souffrir de constipation.

La constipation touche presque tout le monde à un moment donné, surtout les adultes, et plus particulièrement les femmes. Environ 25 % de la population masculine et 35 % de la population féminine sont constipés après 65 ans. Une grossesse, un accouchement et une intervention chirurgicale sont des événements qui peuvent aussi favoriser la constipation.

Par ailleurs, tous les phénomènes qui évoquent la constipation n'en sont pas nécessairement les signes. Vous pourriez penser que la constipation est à l'œuvre si vous n'évacuez pas des matières fécales tous les jours, ou si vos selles sont solides. Mais par eux-mêmes, ces signes ne constituent pas vraiment de la constipation. La fréquence « normale » d'émissions fécales ne peut être établie qu'en fonction de votre âge, de votre physiologie, de votre régime alimentaire, des influences sociales et culturelles que vous subissez et de bien d'autres facteurs personnels. Il n'existe pas un nombre idéal ou imparfait d'émissions fécales par jour ou par semaine. Par exemple, la fréquence normale d'émissions fécales dans le monde occidental peut fluctuer entre 1 à 3 par jour et 1 à 3 par semaine, tandis qu'elle se caractérise habituellement par des occurrences beaucoup plus rapprochées dans les pays où le régime alimentaire est essentiellement à base de fibres alimentaires.

Comment la constipation se déclenche-t-elle ? L'eau contenue dans votre nourriture est absorbée tout au long de son passage à travers le côlon (le gros intestin). Ce qui reste est un produit composé de déchets que les médecins appellent selles. À mesure que les muscles du côlon se contractent, les matières fécales descendent vers le rectum. Mais quand les contractions des muscles du côlon sont lentes, le côlon absorbe trop d'eau et les matières fécales deviennent dures et sèches, ce qui rend leur progression difficile. Il en résulte une défécation douloureuse et des efforts intenses.

Quels sont les facteurs habituels de la constipation ? La constipation peut être causée par :

  • un régime alimentaire faible en fibres ;
  • l'ingestion insuffisante de liquides ;
  • le manque d'exercice physique ;
  • la retenue des selles quand l'envie d'aller aux toilettes se fait sentir ;
  • un changement dans la routine quotidienne, comme un voyage ;
  • un changement de la vie, comme une grossesse ;
  • le vieillissement ;
  • une affection chronique ;
  • l'entrée en convalescence après une intervention chirurgicale ;
  • la prise de certains médicaments.

Plusieurs sortes de médicaments peuvent engendrer de la constipation. Par exemple, 95 % des personnes qui utilisent des médicaments contre la douleur (des narcotiques ou des opiacés) après une opération ou pour d'autres raisons, deviennent constipées. Parmi les autres médicaments susceptibles de déclencher la constipation, on retrouve :

  • les antiacides qui renferment de l'aluminium,
  • les antispasmodiques,
  • les antidépresseurs,
  • les tranquillisants,
  • les suppléments de fer,
  • les anticonvulsivants utilisés pour maîtriser les crises d'épilepsie,
  • les antiparkinsoniens,
  • les antagonistes du calcium.

Si vous avez essayé sans succès divers traitements et si les changements effectués à votre mode de vie n'ont pas eu raison d'une constipation qui dure depuis 12 mois ou plus, vous souffrez probablement d'une constipation chronique. Qualifiée d'idiopathique, autrement dit « de cause inconnue », la constipation chronique peut être liée à un apport inadéquat en liquide et en fibres alimentaires, à une affection rectale comme des hémorroïdes ou des fissures annales, au syndrome du côlon irritable, à des problèmes intestinaux dus à un mauvais fonctionnement des nerfs et des muscles du côlon ou à un déséquilibre hormonal. Les aînés sont particulièrement prédisposés à la constipation chronique en raison d'affections intestinales dues au vieillissement, d'un régime alimentaire faible en fibres, du manque d'activité physique et de l'emploi de médicaments favorisant la constipation.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf