Page d'accueil

Ménopause

Symptômes de la ménopause

L'expérience de chaque femme est unique. Le symptôme le plus souvent associé au début de la ménopause est la survenue de bouffées de chaleur. C'est ce que les médecins appellent symptômes vasomoteurs.

Bien que les symptômes vasomoteurs soient très fréquents, les médecins n'en connaissent pas la cause exacte, mais ils seraient liés aux fluctuations des taux hormonaux. Les symptômes vasomoteurs s'aggravent généralement pendant la périménopause, puis s'atténuent pendant les premières années de la ménopause. Ils durent généralement de deux à cinq ans mais, chez certaines femmes, ils peuvent durer des décennies. Vous pourriez présenter les symptômes vasomoteurs suivants :

  • bouffées de chaleur ;
  • sueurs nocturnes ;
  • problèmes de sommeil ;
  • nausées ;
  • étourdissements ;
  • anxiété ;
  • palpitations (cœur qui bat très fort ;
  • fatigue (secondaire) ;
  • problèmes de mémoire (secondaires) ;
  • changements de l'humeur ou irritabilité (secondaires).

Certaines femmes peuvent ne présenter ces symptômes que brièvement, tandis que chez d'autres, ces symptômes perturbent gravement leur sommeil, leur travail et leur vie familiale.

Les symptômes génito urinaires sont liés au vieillissement de l'appareil génito urinaire, ce qui est causé par une diminution des taux d'œstrogène après la ménopause et le vieillissement général des tissus corporels. Ces symptômes ont tendance à apparaître pendant les premières années et décennies suivant la ménopause, et peuvent s'aggraver pendant la vie s'ils ne sont pas traités :

Certaines études semblent indiquer que les symptômes vaginaux pourraient être plus fréquents que les symptômes génito urinaires. Il semble toutefois que de nombreuses femmes ne parlent pas à leur médecin de leurs symptômes vaginaux, ce qui entraîne un sous traitement de ces derniers. En fait, une étude a révélé que seulement un tiers des femmes présentant des symptômes vaginaux modérés à graves ont consulté un médecin . Par conséquent, lorsqu'il est question de symptômes vaginaux, de nombreuses femmes « vivent avec » et « souffrent en silence ».

Ces symptômes peuvent être embarrassants, inconfortables et douloureux, et peuvent nuire à votre vie sexuelle. Ces symptômes, en plus de la diminution de la libido (qui est fréquente pendant cette période) peuvent causer des tensions quant à vos relations avec votre partenaire.

Si vous présentez ces symptômes, il est normal de se sentir gênée et mal à l'aise d'en parler. Mais vous n'êtes pas seule et de l'aide est disponible. Discutez avec votre médecin pour découvrir comment prendre en charge vos symptômes.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf