Page d'accueil

Cœur

Oui à la consommation modérée

Agence QMI
25 novembre 2011


© Shutterstock



Une consommation modérée d’alcool serait bénéfique pour le cœur et réduirait les risques de décès par maladies coronariennes de 40 %, selon une étude menée par des chercheurs norvégiens.

Cette recherche a été effectuée auprès de 149 729 Norvégiens, de 1994 à 2003. Un questionnaire a permis de recueillir les informations relatives à la consommation d’alcool. Les niveaux de cholestérol des participants ont aussi été mesurés.

Pub
Les scientifiques ont constaté que le ratio de risque de décès par maladie coronarienne est de 0,52 pour les hommes consommant modérément de l’alcool, comparativement aux hommes n’en consommant jamais ou pas du tout. Ils ont aussi remarqué que le taux de cholestérol n’a qu’un faible impact sur le niveau de risque de maladie coronarienne.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique Circulation. Il y a quelques mois, deux études canadiennes avaient déjà confirmé que la consommation modérée avait un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires. L’une d’entre elles indique que boire jusqu’à 15g d’alcool par jour pour les femmes et 30g pour les hommes, augmentait les taux sanguins d’HDL (bon cholestérol), d’adiponectine et d’apolipoprotéine. Ces marqueurs biologiques sont associés une bonne santé cardiaque. Cela serait valable pour tous types d’alcool, selon les chercheurs.

Autres actualités




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens