Page d'accueil

Un temps propice aux allergies

Journal de Montréal
par Josée-Ann Moisan
Le Journal de Montréal

16 juillet 2008





Les fortes pluies qui touchent le Québec depuis le début de l'été ne font pas que verdir les pelouses. Elles rendent aussi la vie difficile à près de deux millions de Québécois qui souffrent d'allergies saisonnières en augmentant leurs effets secondaires.

«Un Québécois sur quatre souffre d'allergie saisonnière et peut éprouver plus de difficulté cet été à cause de l'humidité présente dans l'atmosphère», dit le Dr Michel Petit de la Clinique d'allergie de Rosemère.

Pub
Selon le spécialiste, l'histoire a commencé, comme à chaque année, au printemps.

«Le pollen des arbres a affecté fortement les Québécois, dit-il. Puis ça a été les graminées et le foin dès la fin des classes, et on s'apprête à entrer dans la troisième phase des allergies, celle de l'herbe à poux au début d'août.»

Humidité

Selon le Dr Petit, les grandes pluies ont créé une couche d'humidité qui entraîne depuis la prolifération de moisissures environnementales.

«Ces moisissures restent au niveau de l'air que l'on respire à cause du bas niveau des nuages qui stagnent en l'absence de soleil, ajoute-t-il. Plusieurs ont alors le nez qui coule, d'autres se raclent la gorge ou souffrent de congestion nasale.»

Le spécialiste suggère d'ailleurs aux personnes atteintes de s'éloigner des sources d'allergies, comme les boisés, et d'utiliser des vaporisateurs au besoin.

«Il y a aussi la désensibilisation au pollen, mais cela est réservé aux personnes qui ont une très grande intolérance», dit-il.

Le météorologue Réjean Ouimet partage l'avis de DrPetit.

«La végétation a énormément profité des grandes pluies et ce fait rattrape les personnes qui souffrent d'allergies», dit-il.

Selon Réjean Ouimet, bien que le taux d'humidité soit assez élevé ces jours-ci, l'indice de pollen reste assez bas, ce qui augure bien pour les personnes allergiques.

Autres actualités




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2016 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens