Page d'accueil
25 JUIN

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Santé digestive

Dissocier le sucre du sel pour mieux traiter le diabète?

RelaxNews
29 février 2016

Le fait d'ajouter du sel au repas a restauré l'absorption du sucre.
Photo RelaxNews



Des chercheurs français viennent de montrer que la chirurgie de l'obésité améliorerait le diabète de type 2. Supprimer la consommation simultanée de sucre et de sel pourrait contribuer à prévenir et traiter le diabète.

Ces travaux publiés dans la revue Cell Metabolism révèlent des résultats porteurs d'espoir pour les 5 % de Français et 300 millions de personnes qui souffrent de diabète de type 2 dans le monde.

Pub
Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c'est-à-dire par un taux trop élevé de glucose (de sucre) dans le sang. Cette maladie survient généralement chez les adultes avançant en âge et touche davantage les personnes obèses ou ayant un surplus de poids.

Des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ont observé chez des patients diabétiques volontaires que la réduction chirurgicale de la taille de l'estomac limitait l'absorption des sucres ingérés, et par conséquent l'élévation de la glycémie après le repas. Le sucre ingéré n'est plus absorbé que dans la partie basse de l'intestin, lorsqu'il entre en contact avec la bile.

Pour expliquer ces résultats, ils ont ensuite étudié les conséquences de l'opération chez le porc miniature, un mammifère omnivore dont l'anatomie et la physiologie digestives sont très proches de celles de l'homme.

Le fait d'ajouter du sel au repas des animaux opérés a restauré l'absorption du sucre dans la partie haute de l'intestin, provoquant l'augmentation du taux de sucre. Autrement dit, le sel joue un rôle essentiel sur l'absorption intestinale du glucose.

Les chercheurs soulignent que l'absorption du glucose n'est pas le seul critère qui détermine l'amélioration de l'état de santé des patients. La perte de poids et la diminution de l'appétence pour les aliments sucrés semblent aussi jouer un rôle important pour le maintien au long cours des résultats.

En revanche, ces travaux viennent confirmer que le sel n'est pas bon pour la santé de manière générale car il élève le taux de glycémie dans le sang.

En conclusion, les chercheurs soulignent l'intérêt de prévenir ou traiter le diabète en modulant l'absorption intestinale du glucose par des mesures diététiques comme la diminution de l'ingestion simultanée de sel et de sucre, ou médicamenteuses. Des molécules inhibant sélectivement l'action sodium-glucose intestinale seraient prometteuses chez l'homme selon les chercheurs.

Autres actualités




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2016 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens