Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Soins de santé au Canada

Des bactéries ultrarésistantes aux États-Unis

AFP
5 mars 2013


Photo Fotolia



Des bactéries de plus en plus résistantes aux antibiotiques, apparues ces dix dernières années aux Etats-Unis et ailleurs, sont une menace à la santé publique requérant une mobilisation de la communauté médicale, ont insisté mardi les autorités sanitaires du pays.

Ces bactéries, appelées entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC), apparaissent surtout dans les centres hospitaliers et les maisons de retraite. Elles tuent la moitié des personnes dont le sang est infecté, précisent les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Pub
«Les ERC sont des bactéries cauchemardesques: nos antibiotiques les plus puissants n'ont pas d'effet et les patients se retrouvent avec des infections potentiellement impossibles à traiter», a expliqué le Dr Tom Frieden, directeur des CDC.

«Les médecins, les responsables d'hôpitaux et de santé publique doivent travailler ensemble sans attendre pour mettre en oeuvre la stratégie des CDC visant à détecter et à protéger les patients, et à empêcher ces infections de se propager», a-t-il insisté dans un communiqué.

Pendant les six premiers mois de 2012, près de 200 hôpitaux et centres de soins avaient chacun traité au moins un malade infecté par des bactéries ERC.

Outre le danger de propagation de ces super-bactéries parmi les patients, les ERC peuvent aussi transférer leur résistance à d'autres bactéries de la même famille.

Une telle propagation peut créer davantage d'infections potentiellement mortelles dans les hôpitaux ainsi que chez des personnes en bonne santé, selon les CDC.

Actuellement, quasiment tous les cas d'infection par des bactéries ERC se sont produits chez des personnes malades hospitalisées ou dans des maisons de retraite.

Les ERC sont une famille qui compte plus de 70 bactéries, dont les Klebsiella pneumoniae, la plus fréquente des bactéries impliquées dans les cas de pneumonies nosocomiales, et l'escherichia coli, ou colibacille.

Ces bactéries vivent normalement dans les intestins mais certaines deviennent résistantes aux antibiotiques de dernier ressort appelés carbapénèmes.

Autres actualités




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2016 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens