Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Soins de santé au Canada

Recommencer à fumer après un infarctus

Agence QMI
28 janvier 2013


Photo Fotolia



Les deux tiers des fumeurs qui sont hospitalisés à la suite d'un infarctus aigu du myocarde recommenceraient à fumer durant l'année qui suit, selon une étude réalisée par une équipe de cardiologie de l'Hôpital général juif, à Montréal.

Les médecins ont fait ce constat alors qu'ils avaient prescrit à leurs patients un médicament qui permet de réduire les envies de nicotine et les symptômes liés au sevrage de la cigarette, et donc qui est censé aider à arrêter de fumer.

Pub
«La sagesse populaire nous incitait à croire que le fait de subir un infarctus constituait un important signal d'alarme qui inspirait les fumeurs à cesser de fumer, mais personne n'a jamais étudié cette population un an après l'événement, a indiqué dans un communiqué le Dr Mark Eisenberg, qui a dirigé l'étude. En fait, il se peut même que plus des deux tiers recommencent à fumer puisque ceux qui ont accepté de participer à notre étude étaient plus motivés que ceux qui ne veulent pas être impliqués dans un essai visant à cesser de fumer.»

L'étude publiée dans le Journal of the American College of Cardiology a été effectuée auprès de 392 patients âgés de 54 ans en moyenne, et qui fumaient environ 23 cigarettes par jour. Elle a par ailleurs permis d'observer que les fumeurs invétérés qui ont repris leurs habitudes ont toutefois diminué leur consommation, passant à huit cigarettes quotidiennes en moyenne.

Autres actualités




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens