Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Soins de santé au Canada

Quelles sont les causes des brûlures d'estomac et de l'indigestion ?

Qu'est-ce que l'indigestion ?

Qu'est-ce que l'indigestion ?

L'indigestion est aussi désignée dyspepsie. La dyspepsie touche 25 % de la population générale et, chaque personne décrit ses symptômes d'une façon différente, soit douleur gastrique, mal d'estomac, brûlures d'estomac, sensation de ballonnement ou de plénitude après seulement quelques bouchées de nourriture.

De nombreuses personnes ne sont atteintes de dyspepsie qu'une fois de temps en temps, par conséquent elles n'ont probablement recours qu'occasionnellement à un antiacide en vente libre et elles ne cherchent jamais à obtenir des soins médicaux. D'autres personnes éprouvent des symptômes tellement fréquents ou tellement gênants qu'ils influent sur leur capacité d'accomplir leurs activités quotidiennes avec plaisir. Pour certains la dyspepsie serait un signe inquiétant d'un trouble plus grave.

La dyspepsie peut être causée tant par des médicaments sur ordonnance qu'en vente libre. L'AAS (aussi connu sous l'appellation acide acétylsalicylique, par ex. Aspirin® et ses produits génériques), peut déranger l'estomac même lorsqu'il est pris à petites doses. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (également désignés AINS) sont aussi susceptibles de causer une dyspepsie. Quelques AINS, comme l'ibuprofène, sont obtenus en vente libre, tandis que beaucoup d'autres sont délivrés sur ordonnance. Au nombre des médicaments qui sont connus pour déranger l'estomac, on compte les suppléments de potassium, les suppléments de fer, la niacine, quelques antibiotiques, des médicaments contre la douleur contenant de la codéine (ou un autre narcotique), des stéroïdes (par ex. la prednisone) et les œstrogènes. Si vous vous demandez si vous prenez un médicament en vente libre ou sur ordonnance qui pourrait être à l'origine de vos douleurs abdominales, posez la question à votre pharmacien. Il devrait être en mesure de vous donner des conseils sur la meilleure façon de prendre le médicament pour atténuer son effet sur l'estomac.

On accuse plus particulièrement certains aliments de causer une dyspepsie. Le café (avec et sans caféine) ainsi que les aliments épicés et gras sont souvent mis en cause. Les produits laitiers sont susceptibles de déclencher des crampes, une sensation de ballonnement, des gaz et de la diarrhée chez les personnes qui ne peuvent pas tolérer le lactose. L'alcool se trouve également couramment lié à des douleurs abdominales. Des problèmes psychologiques ou le stress créé par des événements marquants peuvent aggraver les symptômes et influer sur le traitement.

Dans certains cas des troubles médicaux peuvent entraîner une dyspepsie. Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est un trouble produit par la remontée anormale dans l'œsophage (conduit assurant le transport des aliments) de l'acide qui se trouve normalement dans l'estomac pour digérer les aliments. Ce trouble peut causer des brûlures d'estomac et de l'indigestion. Il se peut que votre médecin vous propose des options médicamenteuses et non médicamenteuses (changements apportés à votre mode de vie) pour soulager les symptômes des brûlures d'estomac. Ces solutions corrigent le problème de la majorité des gens. Mais dans certains cas votre médecin pourrait prescrire un examen qui consiste à explorer l'œsophage au moyen d'un tube optique. Cette exploration s'appelle une endoscopie. Votre médecin prescrira cet examen si votre médicament n'apaise pas vos symptômes, si vous ressentez une gêne ou une douleur lorsque vous avalez, si vous accusez une perte de poids inexpliquée ou si des symptômes de saignement se manifestent (comme un vomi qui ressemble à du marc de café ou des selles noirâtres et goudronneuses). L'examen permet d'établir le diagnostic et le traitement de certaines complications liées au RGO, comme le rétrécissement de l'œsophage. On l'utilise aussi pour exclure d'autres causes de symptômes et pour que votre médecin soit en mesure de recommander un traitement adapté à votre cas.

Les ulcères gastroduodénaux qui sont des ulcères qui se forment dans l'estomac, ou dans le duodénum (partie de l'intestin située à l'extrémité de l'estomac), entraînent aussi une dyspepsie. La plupart des personnes atteintes de dyspepsie n'ont toutefois pas d'ulcères. Les ulcères gastroduodénaux se manifestent plus communément chez les personnes qui ont plus de 40 ans, les personnes qui prennent des AINS, celles dont le mucus gastrique héberge le type de bactérie Helicobacter pylori, les personnes ayant des antécédents d'ulcère gastroduodénal, celles qui fument, et les hommes.

Il n'a pas été possible d'identifier la cause de la dyspepsie de plus de la moitié des personnes qui en étaient atteintes et qui ont sollicité des soins médicaux. Ces personnes souffraient en réalité de ce que l'on appelle une dyspepsie fonctionnelle. Il est possible qu'elle existe parce que l'estomac ne se décontracte pas comme il devrait après un repas. Ou encore, la vidange de l'estomac se fait à un rythme trop lent.

Vous devriez consulter votre médecin au plus tôt si vous constatez :

  • une dyspepsie alors que vous avez plus de 55 ans,
  • une perte de poids inattendue,
  • une anémie ou un faible taux de fer sanguin (vous pourriez avoir le teint pâle ou ressentir de la fatigue et de la faiblesse),
  • un vomi qui ressemble à du « marc de café » (sollicitez immédiatement des soins médicaux),
  • des selles noirâtres et goudronneuses (sollicitez immédiatement des soins médicaux),
  • des difficultés d'avaler,
  • des vomissements persistants.

Qu'est-ce qui peut atténuer les symptômes de dyspepsie ?

Les options thérapeutiques non médicamenteuses comprennent l'apport de changements au mode de vie comme une alimentation saine, le maintien d'un poids santé et l'abandon du tabac. Parmi les choix de médicaments possibles on retrouve une famille de médicaments connus sous l'appellation inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), une famille des médicaments appelés antagonistes des récepteurs à l'histamine H2 (ARH2), et, dans certains cas, un traitement par IPP et par antibiotiques contre une infection de l'estomac par Helicobacter pylori.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf