Page d'accueil

Grippe (saisonnière)

Bronchite

(Bronchite chronique)

Description

La bronchite est une inflammation des voies aériennes entre la trachée et les poumons (tubes bronchiaux). La paroi des bronches produit de grandes quantités de mucus, ce qui déclenche une toux persistante. En Amérique du Nord, environ une personne sur 20 souffre de bronchite chronique. Les femmes sont plus à risque que les hommes.

Causes

Il y a deux types de bronchite :

La bronchite aiguë apparaît rapidement, en général après qu'un virus a envahi le tractus respiratoire supérieur. Il y a également dans certains cas une infection bactérienne. Les virus les plus susceptibles de déclencher une bronchite aiguë sont ceux qui provoquent l'influenza (grippe) ou le rhume. Les germes de la rougeole et de la coqueluche peuvent également déclencher une bronchite aiguë. Dans ces cas, l'affection est appelée bronchite infectieuse aiguë. Elle est appelée bronchite irritative aiguë lorsqu'elle est provoquée par l'inhalation de poussières, de fumées ou de vapeurs.

La bronchite chronique se caractérise par une toux produisant du mucus qui persiste pendant au moins trois mois au cours de deux années consécutives. La cause la plus importante de ce trouble est, de loin, le tabagisme. Une exposition à certains polluants peut également contribuer à la bronchite chronique. Un nombre croissant de spécialistes sont d'avis que la bronchite chronique est nécessairement déclenchée par une infection quelconque.

Typiquement, les personnes qui souffrent de bronchite chronique sont des fumeurs âgés de plus de 45 ans. Certains types de travaux accroissent également les risques d'apparition de la bronchite, notamment les suivants : l'extraction minière du charbon, la manutention des céréales, le soudage, le travail dans l'industrie de l'amiante.





Symptômes et Complications

Une toux persistante accompagnée de mucus ou de flegme est le symptôme le plus évident de la bronchite. La congestion des poumons et la présence d'une respiration sifflante sont également des symptômes communs.

La bronchite aiguë commence généralement par une toux sèche, mais après quelques heures ou quelques jours, la toux commence à produire un mucus épais. Ce flegme est généralement jaune ou verdâtre. Après une quinte de toux, la respiration est souvent sifflante et peut s'accompagner de douleurs thoraciques. Les autres symptômes sont semblables à ceux du rhume, soit des douleurs musculaires, de la fatigue et des maux de gorge. Une fièvre légère d'environ 38,5 °C (101 ºF) peut persister pendant environ quatre jours. Une température plus élevée ou une fièvre qui dure plus d'une semaine est parfois due à une infection bactérienne telle que la pneumonie. Il importe alors de consulter un médecin.

La bronchite chronique entraîne une toux persistante et l'expectoration d'un grand volume de mucus. Ce mucus peut obstruer les voies aériennes, ce qui rend la respiration difficile. Ce trouble est souvent négligé et apparenté à la toux des fumeurs. La toux est souvent ignorée jusqu'à ce que les poumons aient été endommagés. Il en résulte une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), qui risque d'entraîner un manque chronique d'oxygène. Certains signes comme le bleuissement des lèvres et de la base des ongles sont parfois décelés. Les personnes atteintes par cette affection deviennent généralement sédentaires. Le mucus présent dans les voies aériennes constitue un milieu propice pour la multiplication des virus et des bactéries. Les personnes qui souffrent de bronchite chronique et de BPCO sont ainsi davantage sujettes aux autres infections, notamment aux pneumonies.

Il importe de savoir que les symptômes de la bronchite chronique peuvent s'aggraver subitement. Si les médicaments prescrits ne semblent plus efficaces, on doit consulter immédiatement le médecin.

Vos symptômes pourraient-ils être ceux d'une MPOC?

Répondez à ce court questionnaire pour le découvrir.

MPOC : Outil de dépistage
1 2 3 4

Avez-vous des problèmes respiratoires?

Vos symptômes pourraient être ceux d'une broncho-pneumopathie chronique obstructive (MPOC).

Répondez à ce court questionnaire pour le découvrir
Éprouvez-vous un essoufflement lorsque vous vaquez à vos tâches ménagères et à vos activités domestiques habituelles? Toussez-vous plus qu'à l'habitude depuis quelque temps? Produisez-vous plus d'expectorations (mucus) qu'auparavant lorsque vous toussez? Avez-vous dû modifier vos activités quotidiennes en raison de votre essoufflement? OUI NON

Vous avez répondu « oui » à au moins une des questions précédentes. Une visite chez votre médecin pourrait vous permettre de discuter avec lui des différentes maladies respiratoires, comme la MPOC, ou d'autres troubles médicaux.

Servez-vous du Guide de discussion avec le médecin pour préparer votre visite.

Si d'autres symptômes vous incommodent, parlez-en à votre médecin. Servez-vous du Guide de discussion avec le médecin pour préparer votre visite.

Vous avez une maladie pulmonaire obstructive chronique? Votre avis nous intéresse! Répondez à notre enquête et courez la chance de remporter une carte-cadeau. Je réponds à l'enquête dès maintenant

Cet outil de dépistage a été réalisé par :
GlaxoSmithKline

Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf