Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Santé des aînés

Artérite à cellules géantes

(Artérite temporale, Inflammation des artères)

Description

L'artérite à cellules géantes (ACG) est une atteinte inflammatoire courante des artères de moyen et de gros calibres. Elle cause un rétrécissement des artères touchées, ce qui réduit la circulation du sang vers les parties du corps irriguées par ces artères. Les cellules géantes sont des cellules immunitaires qui se retrouvent en grand nombre à l'intérieur des artères concernées.

Les artères dans la tête sont le plus souvent touchées, mais les artères dans la poitrine, le cou, le cœur et d'autres parties du corps peuvent l'être également. Quand l'artérite touche les artères dans les tempes, on l'appelle artérite temporale ou artérite crânienne.

L'artérite à cellules géantes peut prendre l'une de 3 formes :

  • une atteinte localisée principalement dans la tête;
  • une atteinte touchant principalement les vaisseaux de plus gros calibre dans la poitrine et le cou;
  • une atteinte généralisée s'accompagnant d'un affaiblissement.

L'artérite à cellules géantes est inhabituelle chez les personnes de moins de 50 ans. Par ailleurs, les deux tiers des personnes qui ont une artérite à cellules géantes sont des femmes, et les personnes de descendance africaine sont moins souvent touchées.

L'artérite à cellules géantes est étroitement associée à une maladie appelée pseudopolyarthrite rhizomélique que plusieurs experts considèrent comme une autre manifestation du même trouble sous-jacent. Parmi les personnes souffrant de pseudopolyarthrite rhizomélique, entre 10 % et 20 % auront une artérite à cellules géantes.

En outre, plus de 50 % des personnes atteintes d'artérite à cellules géantes présentent aussi des symptômes de pseudopolyarthrite rhizomélique. Heureusement, le même traitement est efficace dans les deux cas, mais l'artérite à cellules géantes nécessite des doses beaucoup plus élevées.

Causes

L'artérite à cellules géantes est une maladie auto-immune, c'est-à-dire que le système immunitaire de la personne atteinte se retourne par erreur contre les tissus de la personne. Les maladies auto-immunes sont en général peu connues. Elles ont une tendance familiale, mais pas au point de permettre de dire qu'elles sont héréditaires ou d'origine génétique. De nombreux médecins pensent que la maladie est provoquée par l'association d'une prédisposition génétique et de facteurs environnementaux qui la « déclenchent ».





Symptômes et Complications

Les premiers symptômes de l'artérite à cellules géantes sont, entre autres, une fièvre, une faiblesse et une perte de poids pouvant se manifester soudainement. Ces symptômes peuvent évoluer vers les symptômes classiques de l'artérite à cellules géantes, par exemple :

  • une vision double ou trouble, ou la sensation d'un rideau noir qui descend devant les yeux (ces symptômes sont causés par un rétrécissement de la principale artère de l'œil);
  • un mal de tête dans la région de la tempe ou à l'arrière de la tête (60 % des gens ont ce symptôme);
  • une sensibilité du cuir chevelu et une douleur à la pression;
  • un gonflement, des bosses ou une sensibilité dans les artères au niveau de la tempe, souvent sans pouls palpable;
  • une faiblesse ou une douleur des muscles des mâchoires (le manque d'oxygène dans les muscles des mâchoires provoque une douleur à la mastication, qui disparaît quand la personne cesse de mastiquer);
  • une perte de poids;
  • une fièvre;
  • une anémie et d'autres anomalies sanguines;
  • une fatigue.

Faute de traitement, l'artérite peut évoluer vers les symptômes suivants :

  • des taches aveugles (sans vision) ou une perte soudaine de la vue dans un œil;
  • un accident vasculaire cérébral;
  • une crise cardiaque;
  • d'autres troubles graves causés par une perturbation de la circulation sanguine dans les artères.

La cécité est une des graves menaces posées par l'artérite. Dans certains cas, la perte de la vue constitue le premier signe de l'artérite à cellules géantes. Malheureusement, tout dommage déjà fait est généralement irréversible. La plupart des gens ont des signes avant-coureurs (appelés prodromes) tels qu'une vision changeante, la descente d'un drap noir devant un œil (appelé amaurose fugace) - ce qui les empêche brièvement de voir - et des maux de tête; la présence de ces signes leur donne le temps d'agir et de consulter leur médecin.

Au moins 50 % des patients atteints d'artérite à cellules géantes souffrent également de pseudopolyarthrite rhizomélique. De plus, entre 10 % et 20 % des personnes souffrant de pseudopolyarthrite rhizomélique auront par la suite une artérite à cellules géantes. L'artérite peut se manifester avant ou après le début de la pseudopolyarthrite rhizomélique, ou en même temps. Les premiers symptômes de la pseudopolyarthrite rhizomélique sont une raideur et une douleur intenses dans les muscles du cou, des épaules et des hanches. La personne peut aussi ressentir de la fatigue et des douleurs articulaires, et faire de l'anémie.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens