Binge Eating Fact Vs Myth
Outils santé

Renseignez-vous davantage sur la vraie nature de l'hyperphagie boulimique.

Symptômes

La dépression postpartum ne touche pas toutes les femmes de la même façon, mais il existe toutefois des signes qui pourraient vous aider à savoir si vous en souffrez :

  • des accès de pleurs que vous ne pouvez pas réprimer ou une tristesse persistante ;
  • de l'anxiété ou des crises de panique ;
  • l'incapacité de trouver le sommeil malgré la fatigue et même l'épuisement ;
  • une perte de l'appétit ;
  • de l'agitation ;
  • de l'irritabilité ou une instabilité émotive ;
  • des sentiments de culpabilité fondés sur l'idée que vous êtes une mauvaise mère ;
  • un manque d'intérêt envers votre enfant ;
  • des difficultés de concentration.

Causes

On ignore la cause exacte de la dépression postpartum, mais face aux facteurs déclencheurs possibles, les chercheurs sont d'avis qu'elle pourrait être imputable aux rapides fluctuations hormonales qui se produisent immédiatement après l'accouchement. Et, tandis que la maternité suscite généralement une satisfaction psychologique, toutes les nouvelles responsabilités qui l'accompagnent peuvent paraître accablantes. L'épuisement qui suit l'accouchement et la privation de sommeil qu'entraînent les soins au bébé peuvent également avoir un retentissement considérable sur votre humeur.

Facteurs de risque

  • des antécédents familiaux de dépression ;
  • de l'anxiété ou une dépression durant la grossesse ;
  • une grossesse non planifiée ;
  • des problèmes conjugaux (par ex. un divorce ou une séparation) ;
  • un conjoint, un partenaire, des parents, des beaux-parents ou des amis qui ne sont pas de grand soutien ;
  • des antécédents de syndrome prémenstruel (SPM) d'une grande intensité ;
  • des complications obstétriques ;
  • une petite enfance traumatisante ou marquée par la violence ;
  • des événements d'une importance majeure comme la perte d'un emploi ou un déplacement forcé vers le moment de la naissance de votre enfant.

Il importe de noter que ces facteurs de risque ne causent pas une dépression postpartum. Beaucoup de femmes sont exposées à plusieurs d'entre eux et ne sombrent pas dans la dépression – mais pour certaines, 1 ou 2 suffisent pour mener à un état dépressif. Cependant, si vous avez une prédisposition à la dépression, vous gagneriez à prendre des mesures préventives, comme une adhésion à un réseau de soutien, avant la naissance de votre bébé.


Rédigé et révisé par l'équipe clinique de MediResource [traduction] 
Binge Eating Fact Vs Myth
Outils santé

Lisez l'histoire de Tiffany : les impacts émotionnels, physiques et sociaux.