Le corps d'une femme doit faire face à des exigences supplémentaires durant le déroulement de la grossesse. Le cœur et les poumons d'une femme enceinte travaillent plus fort que d'habitude pour fournir du sang et de l'oxygène à son bébé. Ces phénomènes rendent les femmes enceintes plus vulnérables aux complications grippales. Les femmes enceintes risquent 4 fois plus que les autres femmes d'être hospitalisées pour des complications grippales. En fait, le risque de complications grippales est à peu près le même pour les femmes enceintes et les personnes atteintes de troubles médicaux chroniques. Les femmes dont la grossesse a pris fin récemment (au cours des 6 semaines précédentes) courent aussi le risque de complications grippales.

Comme il y a de fortes chances pour qu'une partie de votre grossesse se déroule durant la saison grippale (qui s'étend du début de l'hiver au début du printemps), certaines précautions vous aideront à diminuer votre risque de complications, à savoir :

  • prenez des dispositions pour prévenir la grippe. Votre médecin pourrait vous recommander un vaccin antigrippe. Une vaccination antigrippale effectuée durant votre grossesse pourrait protéger votre nouveau-né en diminuant d'abord votre risque de contracter la grippe et ensuite de le contaminer. L'allaitement maternel permet aux bébés d'acquérir une immunisation contre la grippe, car ils tètent un lait qui leur apporte les anticorps de leur mère ;
  • allez chez votre médecin au plus tôt, si vous observez des symptômes de grippe ;
  • respectez les directives de votre médecin en ce qui concerne votre traitement antigrippal.