Selon l'origine ethnique d'une population, différents facteurs interviennent dans l'apparition du diabète. Les spécialistes sont d'avis que les personnes de descendance est- asiatique (par ex. les Chinois, les Japonais, les Coréens, les Vietnamiens) courent un risque plus élevé de diabète que les autres habitants du Canada.

Un programme de dépistage mené dans 9 villes du Canada a trouvé que 26 % des Asiatiques étaient atteints d'un diabète dont le diagnostic n'avait pas été posé, par rapport à 2 % de la population générale canadienne.

Les personnes de descendance est-asiatique devraient veiller vigilamment à mener une vie saine.

Voici quelques petits conseils pour mener une vie saine :

  • discutez de votre propre risque de diabète. Demandez à votre médecin, à votre infirmier ou infirmière, à votre pharmacien ou à un autre dispensateur de soins de premier recours quel est votre risque personnel de diabète ;
     
  • privilégiez l'activité physique. La pratique régulière d'exercices physiques est bonne pour tout le monde, surtout pour les personnes atteintes de diabète ;
     
  • adoptez un régime alimentaire équilibré, pertinent à votre culture. Il existe des versions traduites du guide intitulé « Bien manger avec le Guide alimentaire canadien », vous pouvez vous en procurer une copie ainsi qu'un outil interactif qui vous permettra de personnaliser votre propre version du Guide alimentaire. De simples changements (par ex. la substitution de riz brun à du riz blanchi, ou la cuisson à la vapeur plutôt que dans un bain de friture) peuvent avoir un grand retentissement. Vous pouvez trouver ici des suggestions de recettes est-asiatiques bonnes pour la santé du cœur. Si ces renseignements ne suffisent pas, demandez que l'on vous dirige vers un diététiste qui connaît le régime alimentaire est-asiatique ;
     
  • maintenez un poids santé. Consultez votre médecin, votre infirmier ou votre infirmière, ainsi que votre diététiste sur les façons d'atteindre et de maintenir un poids santé au fil du temps ;
     
  • employez votre médicament comme indiqué. Les médicaments font souvent partie intégrante de la prise en charge du diabète. Les Asiatiques pourraient subir un plus grand nombre d'effets secondaires de certains médicaments utilisés pour abaisser une pression artérielle élevée et un taux de cholestérol trop élevé, alors abordez le sujet avec votre médecin ou un pharmacien. Si vous employez des remèdes de la médecine conventionnelle ou à base de plantes médicinales, veuillez le signaler à votre équipe soignante afin qu'elle puisse vous fournir le meilleur schéma médicamenteux global tout en vous protégeant des interactions médicamenteuses possibles ;
     
  • apprenez quelles sont vos valeurs cibles. Pour chaque personne atteinte de diabète, des valeurs cibles spécifiques sont établies en matière de sucre sanguin, de pression artérielle et de cholestérol. Découvrez ce que vos valeurs cibles devraient être, et unissez vos efforts à ceux des membres de votre équipe soignante pour les atteindre ;
     
  • soumettez-vous à un examen de santé de la tête aux pieds. Vos spécialistes et les membres de votre équipe soignante habituelle peuvent vous aider à dépister les signes de problèmes touchant les yeux, les reins, les nerfs et les pieds ;
     
  • arrêtez de fumer au plus tôt. Le tabagisme est nocif, et surtout pour les personnes atteintes de diabète. Si vous fumez, il n'est jamais trop tard pour cesser. Il existe beaucoup d'outils qui peuvent vous aider à renoncer au tabac.